L'option de déménager les Rays à Orlando doit être soulevée

Publié le 14 février 2022

Personne ne sait vraiment ce qui se passera avec les Rays de Tampa Bay à court et moyen termes. C’est même à croire que les hautes sphères de la MLB ne le savent pas non plus avec les quelques informations qu’il est possible d’obtenir ici et là!

Mike Bianchi, chroniqueur au sein du Orlando Sentinel, y est allé d’une suggestion inusitée. Il verrait les Rays déménager à Orlando. Évidemment, ce dernier prêche pour sa paroisse, mais il amène quelques bons points qui sont fort défendables.


Un marché sportif sous-exploité

Vous savez ce qui se situe à Orlando dans la vie et qui attire des millions de touristes annuellement? Walt Disney World. Pour un visiteur de Disney provenant de l’international, l’idée d’aller assister à un sport qui incarne l’Amérique tel que le baseball peut être attirante. Si les gens ont les moyens d’aller en famille à Disney, ils peuvent bien dépenser quelques dollars de plus pour aller voir jouer Mike Trout.

Si Vegas est capable de le faire, pourquoi pas Orlando?

Il y a non seulement les touristes, mais aussi tous les employés de Disney qui pourraient potentiellement aller se divertir à une partie des Rays durant leur journée de congé. Pour avoir parlé à des gens qui ont déjà travaillé pour Disney, il n’y a pas grand chose à faire aux alentours et la venue des Rays serait une attraction supplémentaire.

Le seul sport du Big 4 dans cette ville de l’État de la Floride est le basketball, en lien avec le Magic d’Orlando. On ne parle pas ici d’une organisation de première classe, tels les Lakers ou bien les Celtics. Si on parle du Big 5 et de la MLS, il faut ajouter à cette équation Orlando City qui a intégré la MLS uniquement en 2015. Les résultats sont décevants pour l’équipe de soccer, outre son parcours dans le cadre du tournoi MLS is back, tournoi disputé justement dans les installations de Disney.


Il y aurait donc de la place pour une équipe de balle dans cette ville située à à peine deux heures de route de St-Petersburg. En plus, les citoyens sont déjà moindrement familiers avec l’équipe.

Une bonne population

En date du 1er avril 2020, la région métropolitaine d’Orlando se classait au troisième rang de la Floride démographiquement parlant. Elle arrive au pied du podium avec une population de 2 673 376 habitants, arrivant loin derrière la grande région de Miami et non loin derrière celle de, justement, Tampa Bay. Le marché est là pour se faire octroyer une équipe et l’avantage premier est que le club resterait en Floride.

Un inconvénient que je vois à cette idée, c'est que l’État de la Floride est vraiment un état de football et moins d’autres sports. Les clubs de baseball n’ont jamais attiré les foules. Idem pour ceux de hockey, outre depuis que le Lightning domine la ligue. Souvenez-vous des nombreuses rumeurs de relocalisation. Oui, le basket vendait à l’époque de LeBron James, or, même encore.

La Floride est vraiment un état de football, autant professionnel qu’amateur. Reste à voir si l’idée d’y déplacer un club de baseball vaut la peine d’être débattue ou non.

Partage

Par Maxime Trudeau

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram