Les joueurs qui ne sont pas vaccinés ne pourront pas jouer au Canada

Publié le 11 mars 2022

En 2020, les Blue Jays ont joué à Buffalo. En 2021, le club a joué à Dunedin, à Buffalo et finalement, à Toronto. C'était plus simple en raison des règles canadiennes de la COVID-19 et en raison de la frontière à traverser.

Mais finalement, en 2022, les restrictions sanitaires commencent à tomber de manière plus importante et les Blue Jays joueront à la maison. Pour la première fois en carrière, Vladimir Guerrero Jr. et Bo Bichette, qui jouent depuis 2019, seront à Toronto pour 81 matchs.

Mais quand même : la COVID-19 existe encore et certaines mesures canadiennes existent encore. Cela va forcément affecter les Jays et leurs adversaires.

Un vétéran de la MLB a confirmé qu'un joueur qui n'est pas vacciné ne pourra pas jouer au Canada. Et sous les termes de la nouvelle convention collective, un joueur qui ne peut pas jouer à Toronto ne pourra pas être payé pour les matchs ratés et n'accumulera pas de temps de service non plus.


Évidemment, les joueurs des Blue Jays devront être vaccinés. C'est la base puisque le club joue 81 matchs en sol ontarien par année - sans compter les séries.

Cela affecte aussi les rivaux de division des Blue Jays, qui doivent passer trois fois par année à Toronto. On parle de neuf ou 10 parties par année à Toronto, ce qui représente une bonne partie de la saison, quand même.

Je ne sais absolument pas si c'est encore le cas, mais l'an dernier, les Red Sox étaient l'un des clubs les moins vaccinés de la MLB. Vers la fin de la saison, la bande d'Alex Cora était l'une des sept à ne pas avoir atteint le taux de 85 % des membres à avoir reçu le vaccin.

Si plusieurs membres des Sox ne sont pas vaccinés, cela pourrait changer la donne dans une importante course aux séries chez les rivaux de division des Jays.



Notons que la MLB ne testera probablement plus ses joueurs comme avant (les ligues, dorénavant, testent les joueurs en lien avec la frontière ou seulement en cas de symptômes) et que les journalistes pourront revenir dans les vestiaires comme avant.

Il y aura un certain retour à la normale aux États-Unis, mais quand les clubs traverseront la frontière, ils se rappelleront que la COVID-19 existe encore. Cela pourrait évidemment changer en cours de route, ceci dit.

  • Que fera Kris Bryant?


  • Plusieurs équipes sur le cas de Jorge Soler.


  • Michael Conforto est un homme convoité.


  • Excellent résumé.


Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram