L'effet Austin Riley chez les Braves

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 4 juillet 2019 à 14h20

Enlevons ça du chemin dès le départ, les Braves sont toute une équipe. Bien bâtis, remplis d’une jeunesse bien encadrée par des vétérans, ils ont une recette qui fonctionne.

Ce qui est intéressant, c’est que dans cette recette, il y a une épice qui semble avoir un certain effet sur le reste de la troupe. On s’entend, ça ne dévalue pas du tout le talent déjà présent dans la marmite, simplement que depuis son arrivée dans l’équipe, les Braves sont tout feu tout flamme.

J’ai nommé Austin Riley.

Un impact important

Depuis son arrivée à Atlanta, soit le 15 mai dernier, les Braves ont cumulé 30 victoires, dont 20 en juin seulement.

Non seulement ça, mais depuis cette date, Atlanta est la formation ayant frappé le plus haut nombre de coups de circuit dans la Nationale avec 83. Riley en a 15 à lui seul.

https://twitter.com/MLBStats/status/1146879091100082180

En fait, Austin Riley, c’est une ligne de frappe de .317/.578/.895 avec 15 circuits, 40 points produits et un WAR de 0.8.

Attention, je ne dis pas que les Braves n’auraient pas pu être où ils sont présentement sans Riley. Ça aurait pu être le cas. Cela dit, on ne peut mettre de côté l’apport de la recrue et encore moins l’impact qu’il a dans cette formation.

Seuls au sommet, mais…

Les Braves sont présentement en tête de l’Est de la Nationale avec 51 victoires et 36 défaites avec un beau petit 5.5 matchs comme coussin.

Cela dit, pendant que les Braves captivaient tout le monde, il s’en est passé des choses dans cette division.

Les Phillies ont connu de grandes difficultés, tandis que les Nationals sans faire grand bruit ont complètement fait faire un 360 à leur saison.

https://twitter.com/NickJMcGuire/status/1146614238691115010

En mai, on ne donnait pas cher de leur peau, mais voilà qu’après avoir affiché une fiche de 19-31 en amorçant juin, ils ont maintenant une fiche de 45 victoires et 41 défaites (le tweet ci-haut n’inclut pas leur victoire d’aujourd’hui).

Alors, à l’heure où on se parle, les Nationals font les séries grâce à une place au Wildcard.

Assez fou n’est-ce pas?

On ne sait pas ce qui arrivera au final, les Braves finiront peut-être 1er de leur division, mais il ne faudrait pas croire que les Nationals ne puissent pas les rattraper à ce rythme…

Tags:

Articles similaires