Le périple d'un entraîneur invité

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 22 avril 2018 à 10h30

Aujourd’hui, j’ai le goût de vous parler de mon expérience comme entraîneur invité.

L’an dernier, l’entraîneur-chef qui mandate les programmes de sports-études baseball au Québec m’a demandé si je voulais les accompagner lors de leur périple annuel à Vero Beach, en Floride, à l’ancien complexe des Dodgers qui se nomme maintenant Historic Dodgertown. Ça m’intéressait beaucoup, mais malheureusement, ce n’était pas possible pour moi l’an dernier. La vie fait bien les choses, il est revenu à la charge cette année et j’ai pris les moyens nécessaires pour y aller pendant deux semaines.

Le début du périple

C’est un long voyage de 28 heures en autobus qui nous a amenés à ce majestueux et historique complexe.

Photo : Paul Leblanc

Nous nous sommes enregistré pour nos chambres, mangés et en début d’après-midi, je lançais déjà la pratique au bâton. D’ailleurs, c’est ce qui a été mon mandat principal lors de ce périple.

Les programmes Sport-études concentration baseball de Laval, Repentigny, Sainte-Thérèse et Saint-Jérôme étaient sur place. La première semaine était réservée aux jeunes de secondaire 1-2 et 3. La deuxième, pour les secondaires 4 et 5. Je peux vous dire que ces jeunes se sont défoncés durant leur semaine respective.

C’est du baseball mur à mur de 8h30 le matin jusqu’à 20h30-21h30 le soir auquel ils ont eu droit. En gros, on pratique plusieurs aspects du jeu et on joue plusieurs parties. Ce sont vraiment de belles expériences que j’ai eu la chance de partager avec ces jeunes et tout le personnel d’entraîneurs. Nous étions 23 la première semaine et 15 pour la deuxième. Ça prend des entraîneurs qualifiés et passionnés pour enseigner aux jeunes. Il y avait tous les entraîneurs des différents programmes, mais aussi tous ceux qui ont été invité comme moi.

Photo : Paul Leblanc

Quoi de mieux que de partager sa passion avec les jeunes. C’est un feeling incroyable. Parlez-en à mon chum Jeff Drouin. J’ai développé une chimie avec certains ce qui était vraiment super. Quand tu croises des jeunes des autres programmes, qu’ils te saluent et te font des  »high five », c’est pas mal cool. Un séjour mémorable.

Par défaut, je suis associé naturellement avec le programme de Laval, car j’y fais du bénévolat aux deux semaines lors de mes congés durant la saison estivale. Le baseball est en moi et j’aime le partager aux autres, dans mes limites bien sûr. Ça me garde jeune d’être entraîneur.

Je remercie l’entraîneur-chef des programmes Sports-études de m’avoir offert cette superbe opportunité. Je remercie aussi l’entraîneur-chef du programme de Laval de me permettre de donner du temps aux jeunes qui sont dans le même programme où mon fils Charles Leblanc était étant plus jeune. J’ai déjà hâte à l’an prochain!

Tags:

Articles similaires