La ville de Montréal serait en pole position pour une expansion

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 10 avril 2018 à 12h45

Devant les médias, Valérie Plante semble ouverte d’esprit, elle qui s’est présentée devant les lentilles avec le duo Bronfman-Garber, pas plus tard que la semaine dernière. Dites-vous que le dossier a cheminé rapidement depuis la présentation des deux duels opposant les Jays aux Cards, au Stade olympique de Montréal. La mairesse brillait peut-être par son absence, mais le dossier n’a pas fait de surplace pour autant.

Bref, on dirait bien qu’un pas de géant a été fait puisque le commissaire Manfred aurait stipulé à Stephen Bronfman que Montréal était en pole position pour obtenir une franchise des Ligues majeures. On oublie Portland, Mexico ou San Antonio, c’est Montréal qui détiendrait la position de tête, ce qui est excessivement positif. Le croquis devient de plus en plus clair, surtout à la suite de cette déclaration.

https://twitter.com/JeremyFilosa/status/983787684375261184

Selon ce qu’on me chuchote à l’oreille et selon ce qui circule à travers la communauté baseball du Québec, le dossier serait très avancé et le groupe de futurs propriétaires attendrait l’appel de Manfred. L’appel suivant : « OK. Il y aura une expansion en 2022, c’est le moment de bâtir votre nouveau domicile puisque vous aurez une concession! »

C’est en plein là qu’en est le dossier. Je suis à sept heures de Montréal, à Rouyn-Noranda, et j’ai entendu l’ami Perry Gee crier de joie après la lecture du tweet du collègue Filo.

Bref, est-ce que ce sera 2020, 2021, 2022 ou 2023? Aucune idée. Cependant, une chose qui est de plus en plus limpide : Montréal aura ses Expos à court ou moyen terme.

Tags:

Articles similaires