Jorge Lopez a dit que les Mets étaient la pire équipe… et il a perdu son emploi

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 30 mai 2024 à 10h30

Hier a été une mauvaise journée pour les Mets de New York. Le club (22-33) a annoncé qu’Edwin Diaz a été placé sur la liste des blessés. Le club a perdu 10-3 contre les Dodgers, menant à une rencontre d’équipe. Pete Alonso s’est blessé.

Mais ce qu’on retient, c’est la situation Jorge Lopez.

Le lanceur des Mets a été expulsé du match des siens (après avoir donné un circuit à Shohei Ohtani) pour avoir argumenté avec l’arbitre au troisième but. Le releveur disait que le frappeur qu’il affrontait à ce moment-là s’était élancé, mais non.

Après son expulsion, il a lancé son gant dans les estrades en signe de frustration. Cela n’a d’ailleurs pas fait le bonheur de son gérant.

Et c’est là que ça commence. C’est là qu’il va lui-même se tirer dans le pied au point où les Mets de New York ont décidé de le désigner pour assignation, soit de le libérer.

Ça tombe bien : il n’a plus de gant pour jouer.

En entrevue d’après-match, Lopez a dit ne rien regretter et il a déclaré qu’il était sûrement au sein de la pire f***ing équipe de la MLB. Il a ajouté qu’il serait là demain et que tout allait bien aller.

Mais il ne sera pas là demain parce que, comme je l’ai dit, les Mets vont le libérer.

Quand on l’écoute parler, on voit bien qu’il dit la pire équipe. Certaines personnes pensent qu’il a dit le pire coéquipier et que la barrière de la langue a fait que ça a mal sorti. Le joueur s’est défendu en disant qu’il a dit coéquipier, mais il n’allait pas dire le contraire non plus.

C’est peut-être ce qu’il voulait dire, mais ce n’est pas ce qu’il a dit, en tout cas. Et j’imagine que les Mets ne doivent pas exactement lui donner le bénéfice du doute s’il a été DFA, non?

Tags:

Jorge Lopez, Mets de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire