Il manque clairement de vigueur chez les Dodgers

Actualité

Maxime Lauzier

Publié le 30 mars 2018 à 14h00

Lors du match d’ouverture au Roger Centre, alors que les Jays affrontaient les puissants Yankees, les amateurs se sont rapidement aperçus du manque de puissance dans le bras canon de Josh Donaldson. Bringer devrait obtenir un peu de repos en défensive afin de remédier à ce problème flagrant, donc il sera le frappeur désigné des Blue Jays lors du deuxième match contre les Yankees.

https://twitter.com/passion_mlb/status/979735224388079619

Ce n’est toutefois pas le seul…

Il n’y a pas que ce problème qui a été évident lors de cette journée d’ouverture. L’absence de Justin Turner avec les Dodgers de Los Angeles était tout aussi palpable. De ne pas entendre sa chanson, qu’il utilise pour se rendre au marbre, a rendu ce duel opposant les Giants aux Dodgers un tantinet moins savoureux.

https://www.youtube.com/watch?v=5b4iO6qj8O8

Qui est le réel capitaine chez les Dodgers? Clayton Kershaw? Chase Utley? Justin Turner? Sans répondre à cette question, si vous avez zieuté cette rencontre hier, vous avez sans aucun doute constaté que l’attaque des Dodgers était plus somnolente… malgré la présence des Seager, Bellinger, Puig ou Taylor. Turner, à l’instar de Daniel Murphy, apporte un élément inexplicable au sein d’un groupe. Ce facteur humain que je nomme : leadership ou la colle.

À un de 162, il est certes trop tôt afin de se prononcer, mais c’était un vide offensif complet chez les Dodgers. Une équipe qui semblait chercher ses repères. Turner est le meilleur frappeur de cet alignement. Je ne parle pas ici de puissance, mais bien de frappeur de type professionnel. En 2017, il a couronné la campagne avec une moyenne de .322… et avec un OBP monstrueux de .415 en 130 duels. Il demeure sans aucun doute le catalyseur de cette formation.

L’équipe ne repose pas uniquement sur Justin Turner, j’en conviens, mais son absence affecte le mental de celle-ci… à mon avis. Le joueur vedette de troisième coussin a subi une blessure au poignet gauche lorsqu’il a été atteint par un tir de Kendall Graveman pendant le camp printanier. Il devrait revenir d’ici la fin avril, mais d’ici là, les Dodgers devront trouver une façon d’être plus dynamique offensivement. Ils en sont capables, eux qui sont reconnus pour leur profondeur. À suivre.

Source : 12Up

Tags:

Articles similaires