Blue Jays : une autre grosse défaite contre les Rays

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 18 mai 2024 à 19h00

Le temps commence à presser à Toronto. Et ce, même si le DG du club ne semble pas le démontrer publiquement.

Ce matin, le DG des Blue Jays a refusé de lancer le blâme sur qui que ce soit (sauf un peu sur George Springer) en affirmant que le temps pressait pour les siens. Sans plus.

Et comment ça s’est passé pour le club en marge du duel contre les Rays?

George Springer, qui frappait au sixième rang, a obtenu un coup sûr et a produit un point. C’est surtout le haut de l’alignement (Davis Schneider, Daulton Varsho et Vladimir Guerrero Jr.) qui a mis la main à la pâte. Danny Jansen a aussi été bon.

Mais est-ce que cela a été suffisant? Non.

Dans les faits, le club a pris une avance de 4-0 après cinq manches, mais a trouvé le moyen de subir une autre grosse défaite. Les Rays ont pris la mesure des Blue Jays au compte de 5-4.

Kevin Gausman, qui a lancé six manches, a donné trois points en fin de parcours. Puis, après que Yimi Garcia ait été parfait, Nate Pearson a été… Nate Pearson. Il a donné deux points qui ont fait la différence.

C’en était trop pour l’attaque torontoise.

Après avoir eu besoin de huit manches hier pour placer la balle en lieu sûr, voilà que le club (19-25) a trouvé une autre façon de perdre contre un rival de division. Pas idéal, vous dites?

Le club tentera d’éviter le balayage demain. Aaron Civale et Alek Manoah seront sur le monticule.

  • Justin Turner : un mois de mai difficile.
  • Aaron Sanchez : ça ne se passe pas bien dans le AAA.
  • Clayton Kershaw lance.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Rays de Tampa Bay

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire