Steven Matz s’entend avec les Cardinals de Saint-Louis

On savait que Steven Matz signerait fort probablement une entente d’ici mercredi soir. Après tout, le lanceur gaucher avait l’intention de connaître sa prochaine destination avant l’Action de grâce américaine et plusieurs équipes avaient le nez dans le dossier.

Voilà que c’est chose faite, toutefois, alors que Matz vient tout juste de s’entendre avec les Cardinals de Saint-Louis sur les modalités d’un pacte de quatre ans qui lui permettra de toucher au minimum 44 millions $ et, au maximum, 48 millions $.

Publicité

Évidemment, c’est une lourde perte pour les Blue Jays. Après tout, le gaucher avait été très solide à sa première (et seule) saison avec l’équipe, offrant un très bon rendement derrière Robbie Ray, Hyun-Jin Ryu, Alek Manoah et José Berrios.

Si Ray revient à Toronto, Matz n’était plus forcément nécessaire et la perte fait moins mal. Or, son départ force les Jays à travailler fort pour ajouter un autre bras à la rotation (ou pour conserver les services de Ray).

Ce qui a probablement convaincu Matz de rejoindre les Cardinals, toutefois, c’est la durée du contrat. Beaucoup de rumeurs parlaient de contrats de deux ans pour l’artilleur gaucher, ce qui fait en sorte qu’un contrat deux fois plus long avait de quoi l’intéresser. Parce que je doute fortement que les Jays lui offraient une entente de quatre saisons.

Publicité

La proximité avec son domicile du côté de Nashville a peut-être joué un rôle, aussi.

Après avoir vu Pete Walker relancer sa carrière, Matz ira donc prêter main-forte à Jack Flaherty et à Adam Wainwright dans le Missouri. S’il peut garder son niveau de 2021, il sera assurément une signature de qualité de la part des Cards.

On verra donc ce que cette signature aura comme impact sur les autres lanceurs disponibles ainsi que sur les Blue Jays, qui perdent un beau morceau de leur rotation.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 295