Selon Bob Melvin, l’épaule de Fernando Tatis Jr. est plus forte que jamais

L’une des principales craintes chez les Padres de San Diego cet hiver, c’est l’épaule de Fernando Tatis Jr. On le sait, le joueur d’arrêt-court a eu beaucoup de misère à rester en santé à 2021.

Il y a presque un mois maintenant, il a été confirmé que Tatis Jr. ne subira pas d’opération cette année. Pourquoi? Parce que son épaule est plus forte que jamais, selon son nouveau gérant, Bob Melvin.

Publicité

Selon les dires du gérant, son épaule, qui lui a fait rater plusieurs matchs l’an dernier, a reçu plusieurs tests et ils se sont avérés positifs pour le joueur.

Tatis Jr. est également prêt à 100 % à commencer la saison et Melvin pense que c’est l’une des principales raisons pour laquelle il doit jouer. C’est bien beau que le gars ait une épaule à risque, mais s’il veut jouer, il doit jouer (surtout au salaire qu’il a).

Le joueur étoile n’est pas stupide non plus : il sait à quoi s’attendre. Son directeur général A.J. Preller lui a dressé une liste de plusieurs problèmes qui pourraient lui arriver cette année s’il ne passe pas sous le bistouri. Malgré tout, le natif de la République dominicaine est confortable à l’idée de jouer cette saison.

Publicité

C’est probablement l’un des joueurs qui bénéficiera le plus de l’arrivée de Bob Melvin à la barre des Padres de San Diego, d’ailleurs. Melvin a toujours été connu comme un gars qui pousse ses joueurs à fond et surtout, il leur fait confiance.

En 2021, Tatis Jr. a joué quelques matchs dans le champ extérieur. Le gars est un joueur d’arrêt-court naturel et il doit apprendre à cette position. Il a le bras pour jouer là, mais il doit améliorer sa précision (un peu comme Bo Bichette). Melvin est le gars qui va relancer le jeune homme défensivement, j’en suis convaincu.

Quant à son coup de bâton, cela n’a jamais été le problème. Même avec une épaule amochée, il frappait quand même pour la puissance et la constance.

Tout ça est une bien bonne nouvelle pour les Padres, qui tenteront de rebondir en 2022, avec un gérant d’expérience cette fois.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 440