Nolan Arenado réagit face à la consécration de son talent défensif

Pour paraphraser mon collègue Charles-Alexis Brisebois, l’excellence en défensive de Nolan Arenado fait partie des certitudes de la vie.

Hier, le joueur de troisième coussin des Cardinals de Saint-Louis a vu ses efforts en défensive récompensés de la plus belle façon possible en recevant un cinquième Gant platine consécutif. Et quand je dis effort, j’utilise un mot inapproprié, car il joue avec tellement d’aisance que ça en est gênant.

Publicité

Appelé à réagir à l’obtention de la plus haute distinction défensive, Arenado est resté humble. Il se dit choyé de pouvoir évoluer pour la meilleure équipe défensive qui lui a été donné de voir.

En effet, les Cardinals ont vu cinq de leurs protégés remporter un Gant doré cette saison et naturellement, Arenado est du lot. Il mentionne même que certains autres de ses coéquipiers auraient pu s’ajouter aux récipiendaires en 2021. Ça veut tout dire.

Il est revenu sur son jeu signature en le décrivant comme étant un moment qui se vit à répétition et de façon toujours intense. Ce jeu qui lui permet de faire les meilleures séquences de la semaine à maintes reprises, soit celui de se déplacer loin à sa droite et de croiser son bras droit vers la gauche en effectuant un relais parfait au premier coussin.

Publicité

Il ne se considère pas unique en son genre et vante au passage le talent de Manny Machado des Padres de San Diego. Selon lui, la constance en défensive de Machado est remarquable et fait de lui l’un des meilleurs à sa position.

Arenado entrevoit aussi de grandes choses en parlant de Ke’Bryan Hayes, la jeune sensation des Pirates de Pittsburgh. À ses dires, le jeune Hayes deviendra un joueur dominant à sa position et remportera son lot de Gants dorés d’ici quelques années.

À savoir quel frappeur lui faisait le plus peur à titre de joueur de troisième but, Arenado répond sans hésitation : Giancarlo Stanton. Le puissant frappeur droitier des Yankees tire la balle avec tellement de puissance que le moment de réaction est minime pour un joueur évoluant à sa position.

Mine de rien, Nolan Arenado a remporté un neuvième Gant doré en neuf ans de carrière. Il fait partie de la crème de la crème à sa position en compagnie de Brooks Robinson et Mike Schmidt, qui en ont respectivement remporté 16 et 10.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 381