Les Mets ont Seiya Suzuki dans leur viseur

C’est aujourd’hui que le Japonais Seiya Suzuki est devenu disponible aux équipes de la MLB.

Plusieurs équipes, dont les Mets, l’auraient dans leur viseur.

Publicité

Suzuki est un agent libre intéressant. En effet, depuis quelques années, il est l’un des meilleurs joueurs de sa ligue. J’avais d’ailleurs dressé un portrait de lui au début du mois.

Avec le départ probable de Michael Conforto, qui a refusé son offre qualificative, New York se chercherait un joueur de champ extérieur et Suzuki serait le candidat parfait. Pourquoi? Parce que selon une source, le Japonais rechercherait un contrat entre sept et dix millions de dollars par saison.

De plus, l’équipe n’aurait pas besoin de se débarrasser d’un choix au repêchage pour acquérir ses services. C’est le cas de Nick Castellanos et de Chris Taylor, qui ont refusé l’offre qualificative de leur équipe respective.

Publicité

Le président des Mets, Sandy Alderson, a affirmé qu’il ne voulait pas se départir de son premier choix au repêchage. Oubliez Castellanos et Taylor dans la Grosse Pomme, donc.

Les champions en titre et les Rangers du Texas seraient également dans la course aux services de Seiya Suzuki.

Les équipes de la MLB auront jusqu’au 22 décembre pour le mettre sous contrat. Par contre, la convention collective expire le 2 décembre, ce qui pourrait faire en sorte que la date limite pour le signer soit repoussée.

À suivre…

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 437