Les Braves ont défié tous les pronostics cette saison

Contre tout attente, les Braves d’Atlanta (et Alex Anthopoulos) ont gagné la Série mondiale hier soir. Ils ont défait les Astros de Houston en six matchs.

La saison régulière n’a pas été facile pour eux. En fait, ils ont terminé la saison avec 88 victoires. Comme vous le savez, les Jays et les Mariners ont terminé la saison avec une meilleure fiche et ils n’ont même pas fait les séries, eux.

Publicité

Le 13 juillet dernier, les chances de voir Atlanta remporter une Série mondiale étaient de 0,3 %, seulement.

D’ailleurs, depuis 2014, les Braves sont l’équipe ayant eu le plus petit pourcentage de chances de remporter les grands honneurs à un moment dans la saison.

Et l’équipe méritait ce pourcentage. Elle ne jouait pas nécessairement bien, son champ était mauvais et l’absence de Ronald Acuna Jr. se faisait sentir. Tous les astres étaient alignés pour qu’Atlanta connaisse une deuxième moitié de saison très difficile.

Publicité

Mais, c’est là que son DG a opéré sa magie. Il est allé chercher du renfort à l’attaque et cela a visiblement payé. La preuve : les joueurs les plus utiles lors de la finale de championnat (Eddie Rosario) et de la Série mondiale (Jorge Soler) n’étaient même pas de la formation lorsque la saison a commencé.

Une conquête de Série mondiale contre l’une des meilleures formations des dernières années lorsque trois mois et demi auparavant, l’équipe avait moins d’un pour cent de mettre la main sur le prestigieux trophée, ça se fête en grand. En plus qu’elle a malmené les champions en titre dans son parcours…

On ne peut que les féliciter.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 438