Le lanceur Andrew Heaney s’attire l’œil de Toronto

Nouvelle certainement discutable du côté des Blue Jays : alors que la période où les clubs des Majeures peuvent commencer à faire leur magasinage et que celle où des contrats pourront être signés s’amorce lundi, voilà qu’ils s’intéresseraient au lanceur Andrew Heaney.

Si on le connaît pas, on se dit que c’est une bonne chose. Après tout, il manque bel et bien de bras à Toronto. Et c’est vrai. Mais d’ajouter celui de ce gaucher de 30 ans à sa formation ne serait en rien utile à Charlie Montoyo. Jouant pour deux clubs différents en 2021, l’Américain a été médiocre, rien de moins.

Publicité

La bonne nouvelle, c’est que selon les informations de Joel Sherman du New York Post, trois autres franchises pourraient être intéressées à en faire l’acquisition : les Dodgers, les Nationals et les Cardinals.

La statistique que Sherman soulève est intriguant. L’an dernier, Heaney retiré 27 % des frappeurs qu’il a affronté sur des prises, ce qui est excellent. Mais c’est bien la seule force dans son jeu.

Là où la comparaison devient injuste, c’est que le journaliste place Robbie Ray dans la même case que Heaney. C’est d’abord une question de pourcentage de retraits au bâton, puis de prix auquel il devrait être signé, en fait.

Publicité

Compte tenu de la saison potentiellement récompensée d’un Cy Young que Ray vient de connaître sur un contrat d’un an et huit millions $, les clubs cherchent la prochaine pépite d’or. Il serait cependant fort surprenant que ce soit Andrew Heaney.

Après de terribles débuts avec les Angels de Los Angeles la saison dernière, l’artilleur a été cédé aux Yankees de New York, où il a fait encore pire. Ses statistiques cumulatives pour 2021, soit une fiche de 8-9, une moyenne de points mérités de 5,83 en 129 manches et deux tiers lancées, ne sont pas du tout concluantes.

Espérons qu’il signe ailleurs, ou qu’il retrouve ses moyens s’il aboutit au Canada.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 507