Juan Soto : l’idée d’un contrat d’une valeur de 500 millions $ fait son chemin

Depuis qu’il a fait ses débuts dans les Majeures, Juan Soto a prouvé à la planète baseball qu’il était l’un des joueurs des plus électrisant du circuit Manfred. Il combine d’excellentes statistiques au bâton et est amplement capable d’apporter sa touche en défensive.

Le contrat du principal intéressé viendrait techniquement à échéance après la prochaine saison, alors qu’il touchera un montant annuel de 15.5 millions $. Les Nats ont toutefois le contrôle sur le gagnant de la Série mondiale de 2019 jusqu’en 2024.

Publicité

Par contre, lorsque le temps sera venu de lui accorder une prolongation de contrat – ou tout simplement un nouveau pacte -, il coûtera cher. Très cher.

Avant même que la dernière saison débute, dans laquelle Soto a été historiquement excellent, Fernando Tatis Jr. a confié qu’il espérait voir les Nationals lui offrir une prolongation de contrat de 600 millions de dollars. Oui, vous avez bien lu.

Rappelons que Tatis Jr. avait signé une entente de 14 ans et 340 millions $ avec les Padres, quelques semaines auparavant.

Et bien que cette idée semble un peu incroyable sur le coup, elle fait son chemin encore aujourd’hui.

Bon. Soto ne touchera peut-être pas 600 millions $ à son prochain contrat, mais plusieurs croient qu’il ne sera pas loin de ce montant. Jesse Dougherty, attitré à la couverte des Nationals, estime que l’équipe devrait lui « déposer une enveloppe brune », dans laquelle se trouve une offre de contrat de 500 millions $ étendus sur 15 ans.

Publicité

Le point de vue de Dougherty est le suivant : Soto représente un talent générationnel (il a complètement raison) et le journaliste croit que les Nationals ont tout à perdre en le laissant partir en temps et lieu.

À son avis, Washington ne trouvera plus jamais un joueur comme celui originaire de Saint-Domingue en République dominicaine et qu’il se doivent de lui offrir un contrat « générationnel », soit à l’image de son talent.

Le hic dans tout ça, c’est que Scott Boras, agent de Soto, stipule que son client voudra signer à un endroit où il peut gagner. Un peu comme Max Scherzer, dans le fond.

Les Nats devront donc lui prouver que c’est ce qu’ils désirent eux aussi pour les prochaines années pour espérer le voir dans l’uniforme blanc et rouge de la franchise pour encore longtemps.

Un dossier tellement intéressant qui n’a vraiment pas fini de faire jaser.

10e Manche
  • Alex Anthopoulos est encore sur un nuage.
  • EE se tient en forme.
  • Que feraient les Phillies avec le poste de DH?
  • Jon Gray dans la mire des Tigers.
  • Starling Marte est dans la mire des Phillies.
Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Publications: 620