Jacob deGrom soupçonne avoir aggravé sa blessure en passant une IRM

La saison 2021 de Jacob deGrom aura été marquée par une domination rarement vue dans l’histoire du sport. Le partant des Mets était carrément dans une autre stratosphère, alors qu’à un certain moment, il était sept fois meilleur qu’un partant de calibre de remplacement.

Il a « ralenti » quelque peu après avoir été frappé par des blessures, mais au final, il a terminé la campagne avec une moyenne de points mérités de 1,08, une fiche de 7-2 et un WAR de 5,0 (selon Baseball-Reference).

Publicité

Complètement ridicule.

Malheureusement, nous n’aurons jamais eu la chance de voir tout ce que deGrom avait à nous offrir cette année. Des blessures au bras l’ont empêché de terminer la saison, lui qui a sensiblement lancé une demi-saison en fin de compte.

Malgré des efforts pour revenir en fin de saison, l’as des Mets n’a pas été en mesure de le faire. Or, selon le principal intéressé, il y a peut-être un facteur qui l’a ralenti dans ses efforts de retour au jeu, et il est particulier pour le dire ainsi.

En fait, selon deGrom, sa blessure a été aggravée alors qu’il passait une IRM durant laquelle il a dû maintenir son bras dans une position inconfortable pour près d’une heure.

Oui oui, vous avez bien lu.

Publicité

Dans les faits, le résultat de cette IRM n’a révélé qu’une blessure légère au bras qui ne prendrait que quelques jours de repos pour bien guérir. Le processus a toutefois été un brin plus douloureux qu’on pourrait le penser, alors qu’il a dû se coucher sur le ventre en conservant son épaule au-dessus de sa tête pendant près d’une heure.

J’avoue que ça doit finir par être assez douloureux.

Deux semaines plus tard, une autre IRM a révélé de l’inflammation au niveau du coude, qui était probablement due à la précédente IRM. Ce n’est que quelques semaines plus tard que les Mets ont eu la confirmation que les ligaments du lanceur étaient intacts.

Bref, quand on associe tout ça ensemble, on comprend que c’est probablement en passant cette première IRM (qui était la deuxième qu’il subissait en 2021) que deGrom a subi une bonne partie de sa blessure.

Encore une fois, complètement ridicule (mais dans l’autre sens du terme).

Espérons que deGrom pourra éviter les blessures (et les IRM douloureuses) en 2022 et qu’il pourra revenir au sommet de son art. Il est tout simplement exceptionnel lorsqu’il lance et le baseball a besoin de son meilleur lanceur.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 294