Buster Posey est le meilleur receveur de sa génération, selon Clayton Kershaw

Avant-hier, une bombe a éclaté dans le baseball majeur : Buster Posey allait annoncer sa retraite. À 34 ans, c’est une nouvelle très inattendue, surtout avec la saison qu’il vient de connaître.

On vous a posé la question suivant hier : ira-t-il au Temple de la renommée du baseball? Selon l’un de ses grands adversaires, Clayton Kershaw, la réponse est oui.

Publicité

C’est ce qu’il a affirmé hier.

Comme l’a mentionné Charles-Alexis Brisebois, Posey a été blessé quelques saisons et il n’a pas connu une très grande carrière du côté longévité. Parce que du côté grandiose, il peut se dire : « mission accomplie ».

Comme l’a dit Kershaw, il a eu des saisons de calibre MVP (et il en a gagné un), il a gagné le prix du meilleur joueur recrue de la Nationale, il a gagné des championnats. Bref, il a tout fait pour concrétiser sa place à Cooperstown.

Publicité

Le lanceur des Dodgers croit également que son adversaire est le meilleur receveur de sa génération. Et non, il n’a pas oublié les Yadier Molina et les Salvador Perez de ce monde ; il les a mentionnés dans son monologue, d’ailleurs.

Le gaucher est très honoré de l’avoir côtoyé pendant toutes ces années et il lui souhaite une très bonne retraite.

Clayton Kershaw est vraiment classe. D’ailleurs, son équipe, les Dodgers, l’est également, elle qui a tenu à féliciter Posey pour son élogieuse carrière.

10e Manche
  • Jharel Cotton prend la direction du Minnesota.
  • Nick Wittgren et Cam Hill deviennent agents libres.
  • Quatre lanceurs des Rays n’ont pas été réclamés au ballottage.
  • Wade Miley à Chicago.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 440