Arrêt-court des Dodgers : ce sera Corey Seager ou Trea Turner

Chaque entre-saison a sa saveur particulière et celle de 2022 ne fait pas exception. Il y a toujours un sujet ou deux qui monopolise particulièrement le paysage médiatique et qui attire l’attention des partisans. Souvenez-vous, il y a quelques années déjà, c’était le derby Bryce Harper et Manny Machado.

Cette année, le gros sujet est la pléiade de joueurs d’arrêt-court disponibles sur le marché. Cela ainsi que, bien évidemment, le potentiel conflit de travail qui plane au-dessus de la prochaine saison, tel un gros nuage gris foncé. Mais bon, concentrons-nous sur le positif ici!

Publicité

Pour en revenir aux joueurs d’arrêt-court, un des noms qui revient souvent est celui de Corey Seager. Après avoir décliné l’offre qualificative de 18,4 millions $ des Dodgers, ce dernier est libre comme l’air de signer là où il le souhaite.

Par contre, du côté des Dodgers de Los Angeles, ceux-ci sont toujours grandement intéressés à garder dans leurs rangs les services du joueur qu’ils ont jadis repêché au 18e rang de l’encan amateur de 2012. Si bien que ça passera par Seager ou une solution à l’interne pour les champions de la Série mondiale de 2020.

Ce sera Seager ou Turner

Selon les informations rapportées par Jon Heyman, les Dodgers de Los Angeles ne sont nullement intéressés à entrer dans la valse des agents libres à la position numéro 6. Lorsque l’on regarde la situation froidement, L.A. a le luxe d’agir ainsi. Après tout, les Dodgers comptent dans leur alignement un très bon joueur à cette position pivot en la personne de Trea Turner. 

Publicité

Rappelons que Turner avait été acquis en juillet dernier des Nationals de Washington dans la transaction impliquant le finaliste au trophée Cy Young, Max Scherzer. Le joueur de 28 ans touchera 18,5 millions de dollars en 2022, avant de devenir, à son tour, libre comme l’air en 2023. Avec la présence de Seager à titre d’arrêt-court, c’est au poste de deuxième but que Turner a principalement évolué depuis son acquisition dans cette spectaculaire transaction. Ce changement de position ne semble pas vraiment l’avoir affecté, lui qui a frappé pour une moyenne au bâton de .338 en 52 matchs avec sa nouvelle équipe. Pour l’histoire, il a fini au cinquième rang pour le titre de MVP de la Ligue nationale la saison dernière. 

Si l’on veut entrer dans le jeu des spéculations, peut-être est-ce là une des raisons pour lesquelles Seager voudrait changer d’équipe. Par peur de voir son rôle changer de par la présence d’un joueur élite à la même position que lui?

Certes, le non-retour de Seager (qui est représenté par l’agent de joueurs Scott Boras dans ses négociations) ferait mal à l’équipe du côté de l’avant-champ. Cependant, plus directement en lien avec son poste en défensive, les Dodgers ne sont pas mal pris. Du moins, pour 2022.

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 211