Les Braves en Série mondiale : un baume sur une année difficile

Il y a beaucoup de bonheur créé par la victoire des Braves sur les Dodgers. Au-delà d’une première présence en Série mondiale depuis 22 ans et de la belle histoire de Freddie Freeman, il y a un grand soulagement pour toute la ville d’Atlanta.

L’année 2021 n’aura pas été de tout repos en Georgie. Trois grandes pertes sont venues ternir cette saison.

Publicité

Départ d’Hank Aaron

En janvier, le grand club du paradis est venu repêcher Hank Aaron beaucoup trop tôt. Sa mort a jeté une douche froide d’émotions sur toute la ville d’Atlanta. C’était comme perdre une partie de leur âme. Il aurait été tellement fier de voir les Braves en grande finale.

Le Match des étoiles

Au printemps, suite à une controverse politique, le baseball majeur a retiré aux Braves l’honneur d’accueillir la rencontre des étoiles prévue plus tard en juillet. Cette décision qui allait au-delà du baseball a été très mal reçue dans la communauté, qui l’a vu comme un affront de la MLB.

Publicité

Perte de Ronald Acuna Jr.

En juillet, une énorme tuile est tombée sur la tête du gérant Brian Snitker. Il a perdu son voltigeur étoile Ronald Acuna Jr. pour le reste de la saison avec une blessure au genou droit. Sans lui, la suite de la saison des Braves s’annonçait difficile.

Hier soir, un sentiment de douce vengeance se faisait ressentir à Atlanta. Ils ont traversé un marathon rempli d’embûche autant sur le terrain, qu’émotionnellement. Il ne manque qu’un championnat pour exhiber un beau doigt d’honneur à 2021.

Image par défaut
Jean-François Rivard
Publications: 122