Rafael Devers est « né pour jouer en octobre »

Après être passés par le match suicide, les Red Sox ont maintenant éliminé les Rays de Tampa Bay, pourtant favoris de la Ligue américaine pour se rendre en Série mondiale. Rafael Devers, joueur de troisième but à Boston, a eu son mot à dire dans ce verdict. C’est son circuit de 404 pieds et trois points qui a donné le ton au match ultime de cette série de division.

En entrevue avec le média sportif MassLive, le gérant des Red Sox, Alex Cora, ne s’est pas caché pour louanger son protégé. Selon lui, ce n’est pas un hasard si Devers se distingue, comme il performe naturellement en séries éliminatoires.

Publicité

« Lorsqu’on l’a fait jouer en 2017, il souriait tout le temps. Il n’y avait pas de pression, et il livrait de bonnes présences au bâton. Même le dernier match, il avait frappé un circuit intérieur contre Ken Giles, je pense, et on dirait qu’il était né pour jouer en octobre

– Alex Cora, à propos de Rafael Devers

Devers, qui avait à peine 20 ans cette année-là, faisait déjà très bien. Boston a aussi accédé à l’après-saison en 2018 (où le club a été couronné champion, d’ailleurs), puis en 2021, évidemment.

Si on dresse un cumulatif, on obtient le rendement suivant : 20 coups sûrs en 65 présences, pour une moyenne de .308, cinq circuits, 14 points marqués et 20 points produits.

Publicité

« Ce jeune depuis 2017, c’est tout ce qu’il connaît, n’est-ce pas? Les séries, et être bon en séries. »

– Alex Cora, sur Rafael Devers

Les propos d’Alex Cora viennent en chercher tout leur sens.

Les Red Sox affronteront maintenant les gagnants de la série Astros-White Sox en série de championnat de la Ligue américaine. Pour le moment, les Astros mènent 2 à 1 – et sont donc à une victoire près de rejoindre Boston en ce qui constitue essentiellement une demi-finale.

Qu’importe l’adversaire, Rafael Devers risque d’avoir un impact significatif s’il poursuit sur sa lancée.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 487