Marcus Semien compte beaucoup aux yeux de Bo Bichette

Hier soir, la saison des Blue Jays a pris fin en marge de la victoire des Red Sox et de celle des Yankees. Les deux équipes auront rendez-vous demain soir à Boston dans le cadre d’un match suicide dont on se souviendra longtemps. Oui, je pense que ce sera tout un match.

Du côté de Toronto, malgré une saison de 91 victoires, l’équipe est déjà à l’étape du post mortem parce que les séries sont malheureusement hors de portée. Cela fait mal aux joueurs, qui aspiraient évidemment à jouer plus que cela.

Oui, il y a eu du positif. Vladimir Guerrero Jr. est notamment fier de ses circuits et d’avoir surpassé le record de longues balles en une saison de son père, mais il en voulait plus.

Publicité

Il voulait les séries.

L’équipe est quand même fière de ce qu’elle a accompli, surtout quand on considère que le club a joué quatre mois sur la route devant des fans des autres équipes.

George Springer, qui croit que Vladimir Guerrero Jr. et Bo Bichette ont encore plus de potentiel que ce qu’on a vu en 2021 et qui s’est dit « juste assez en santé pour jouer » en fin de saison, est persuadé que de revenir à Toronto a eu un impact – et Bichette est d’accord.

Un gars comme Marcus Semien, qui a joué les 162 matchs des siens, n’a pas peur d’affirmer qu’à la fin, les Blue Jays étaient le club le plus dangereux des Majeures.

Il n’a pas forcément tort. Dans les faits, s’il y avait eu égalité à quatre équipes, les Yankees auraient affronté les Red Sox au lieu des Blue Jays parce que c’était leur choix.

Évidemment, on sait que Semien est un joueur qui a peut-être joué son dernier match à Toronto. L’agent libre sera très convoité et plusieurs équipes seront à ses trousses. C’est la même chose pour Robbie Ray, qui se magasine un Cy Young en ce moment.

Publicité

En entrevue de fin de saison, George Springer a été clair : les deux gars doivent revenir.

Bo Bichette est d’accord. Selon lui, Marcus Semien a eu énormément d’importance pour son développement, eux qui ont passé la saison un à côté de l’autre sur le terrain, mais aussi dans le vestiaire.

Donc quand Bichette dit que le #10 a beaucoup d’importance pour lui, on le croit.

Notons que Semien n’a pas fermé la porte à un retour, utilisant même un « si je reviens en conférence de presse. Il aime l’équipe et il veut en faire partie.

Robbie Ray, de son côté, a dit la même chose, mais n’est pas rendu là dans son processus.

Le travail des joueurs est terminé, mais celui de la direction ne l’est absolument pas. Convaincre les deux vedettes de rester ne sera pas un défi facile.

Y arriveront-ils?

10e Manche
  • Avis aux intéressés.
  • En parlant de Robbie Ray.
  • Que fera le joueur des Mets?
  • Alex Cora part de loin.
  • Voici l’ordre du prochain repêchage.
Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4290