Les matchs à Atlanta seront peut-être les derniers sans le frappeur désigné

On sait qu’en 2022, les lanceurs de la MLB n’auront sans doute plus à aller frapper. Pourquoi? Parce que la MLB devrait s’entendre avec les joueurs pour faire passer le frappeur de choix universel.

Est-ce que cela veut dire que plus jamais les lanceurs n’iront frapper? Pas forcément. Après tout, le DH est un privilège et non une obligation et un club peut choisir de ne pas s’en prévaloir. C’est notamment ce que Joe Maddon faisait cette saison avec Shohei Ohtani.

Publicité

Mais ce que cela veut dire, c’est que si ça passe, les matchs de ce soir, de demain et de dimanche seront les derniers où l’option de ne pas utiliser un DH ne sera pas présente. L’histoire sera écrite dans la MLB.

Et pour l’occasion, les Astros seront le dernier club de l’Américaine à jouer selon les règles de la Nationale.

C’est symbolique dans le sens où Houston a longtemps évolué dans la Nationale et parce que Dusty Baker est un gars qui a beaucoup plus évolué dans la Nationale que dans l’Américaine.

Mais il n’en demeure pas moins qu’avec la présence de Yordan Alvarez, un gars qui joue peu dans le champ extérieur et qui a un coup de bâton dont on ne peut pas se passer, Baker a de grosses décisions à prendre.

On parle de décisions comme il n’en a jamais eu parce qu’avant de débarquer à Houston, ses gars savaient qu’en jouant dans la Nationale, ils devaient jouer défensivement.

Évidemment, on s’attend à voir Alvarez patrouiller le champ gauche parce que les Astros ne peuvent pas se passer de son coup de bâton gaucher de puissance. Il faudra donc décider qui perdra sa place par la suite.

Publicité

C’est donc dire que Michael Brantley, Kyle Tucker et Chas McCormick devront se partager deux postes. Marwin Gonzalez est aussi une option en fin de match ou pour les doubles substitutions.

Il sera intéressant de voir ce que Baker fera. Ira-t-il avec un bon champ défensif en gardant McCormick au centre et en amenant un des deux « laissés-pour-compte » comme frappeur suppléant plus tard dans le match? Peut-être.

Sinon, il pourrait ne pas choisir entre Brantley et Tucker, deux gars difficiles à tasser, et placer Brantley dans la droite et Tucker au centre, une position où il peut évoluer. Et en fin de match, au besoin, un jeu défensif plus serré pourrait être en compte.

Si vous voulez un indice, Baker a mentionné que ses troupes ne sont pas débarquées dans ce stade-là – à Atlanta – depuis 2017 et que les gars, qui n’ont pas vraiment eu la chance de s’entraîner hier en raison de la pluie, ne sont pas familiers avec les dimensions du terrain.

Est-ce que cela veut dire que Baker ira avec un champ extérieur plus défensif pour le premier des trois matchs? Peut-être.

Ce sera triste de ne plus voir cette stratégie-là dans le futur. Après tout, c’est amusant de jouer au gérant comme je viens juste de le faire en marge d’un duel de la Nationale.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4519