Les Braves à un match d’éliminer les Brewers

Pour moi, depuis la France, ce moment de baseball était en fait une belle soirée de baseball. Décalage horaire faisant… Et un match de séries en dévorant quelques crêpes, c’est forcément un beau moment!

On ne va pas se le cacher, j’ai raté les premières manches (il faut bien quelqu’un pour faire les crêpes!), mais je n’ai pas raté grand chose, car tout a commencé à devenir intéressant en quatrième manche, quand les bons lanceurs du jour (Peralta et Anderson) ont commencé à donner quelques biscuits aux frappeurs. C’est ce qui a donné cette action spectaculaire où on a pris peur pour Cain.

Publicité

En regardant trop de football ces derniers temps, mon ami Ian Rapoport et moi-même on s’est posé la même question : c’était bien un attrapé, non? Il n’y avait pas un retrait là?

En cinquième manche, ça a vraiment commencé à chauffer pour l’arrière-train des buveurs de bière du Wisconsin. Joc Pederson, qui remplaçait le lanceur au bâton, a récidivé et s’est payé le luxe de marquer trois points pour les Braves d’une superbe frappe dans les tribunes du champ droit.

Publicité

Pour l’anecdote, Pederson a frappé avec le bâton d’Anthony Rizzo.

Ce fut donc un match bien géré par les Braves, qui n’ont pas été mis en grande difficulté par la suite. Les releveurs ont fait le boulot et Atlanta a désormais une très belle opportunité de finir le travail devant son public demain. Les Brewers n’ont plus de joker!

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 408