La défensive spéciale effectuée contre Yuli Gurriel a coûté le match aux Braves

Hier, les Astros de Houston ont mis la main sur le match #2 de la Série mondiale. Les deux équipes sont donc de retour à la case départ.

Plusieurs facteurs sont au coeur de la défaite pour les Braves, mais un aspect doit être retenu : les Astros ont eu droit à leur grosse manche. Quatre points ont été marqués en deuxième et les locaux n’ont jamais regardé derrière.

Publicité

Il est important de noter que les Braves ont décidé de placer Ozzie Albies à gauche du deuxième but quand Yuli Gurriel était au bâton avec un retrait et un homme au premier but. Il a frappé la balle là où est normalement Albies sans défensive spéciale et la manche n’a pas pris fin.

Et comme l’a dit Marc Griffin pendant le match, le non-verbal de Max Fried, le lanceur des Braves, était palpable. Il croyait son travail terminé.

Ce qui a forcé les Braves à prendre cette décision-là me dépasse. C’est évidemment facile à dire avec du recul, c’est vrai, mais Yuli Gurriel est un frappeur qui frappe à tous les champs.

Regardez par vous-même. Le gars ne frappe pas seulement dans la gauche, mais il peut aussi la claquer au champ opposé assez souvent, si on se fie à ses tendances de 2021.

Défensive
Capture d’écran : Baseball Savant

Je n’ai aucun problème avec une défensive spéciale bien effectuée et je n’aurais pas eu de problème à voir un jeu de routine ne pas être effectué comme hier si c’est effectué contre le bon gars puisque, dans les bonnes conditions, une équipe en retire plus de bénéfice qu’elle n’en perd.

Publicité

Mais dans un cas comme hier? C’était la mauvaise décision parce que le champion frappeur de 2021 (moyenne de .318) peut frapper partout. La preuve? Il n’a eu que 18 défensives spéciales effectuées contre lui en 2021, soit moins de 3 % des occasions possibles, ce qui en dit long.

L’art de la défensive spéciale, c’est de savoir contre qui l’utiliser. Et Gurriel n’est pas un gars contre qui on peut se permettre de le faire.

Un club qui l’avait fait cette saison, c’est Toronto. Parmi les 18 défensives spéciales vues contre lui cette saison, il a frappé deux coups sûrs de suite dans le shift contre les Blue Jays.

Et comme cela a coûté la grosse manche aux Braves, qui n’ont jamais repris du poil de la bête par la suite, cela a coûté le match.

Brian Snitker vient d’apprendre à la dure. Il devra s’assurer de ne pas répéter l’erreur cette fin de semaine à Atlanta.

10e Manche
  • Avis aux preneurs aux livres.
  • Donald Trump sera à Atlanta lors du match #4.
  • Rappel : l’attaque des Astros peut faire mal.
  • En 2019, les Astros et les Nationals avaient gagné sur la route et en 2020, il y avait une bulle. La victoire des Astros à domicile nous rappelle que ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé.
Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4556