Javier Baez : une entente pourrait survenir rapidement avec les Mets

Après un mois à New York, Javier Baez avait l’air d’un gars sur son départ. Après tout, il était à la base du mouvement de critiquer les fans et le duo qu’il formait avec Francisco Lindor au milieu de l’avant-champ ne faisait pas l’unanimité.

Mais en septembre, il semble avoir plus compris ce que ça prenait pour non seulement survivre, mais aussi pour réussir à New York. Il s’est excusé à ses patrons et a pris les choses en main, ce qui a fait le bonheur de ses boss.

Publicité

Cela pourrait inciter le club à le ramener à New York pour jouer au deuxième but et avoir une bonne police d’assurance si Francisco Lindor devait se blesser.

Selon Andy Martino, il n’y a pas encore eu de discussions pour un nouveau contrat entre les deux groupes. Ceci dit, si la bonne offre devait être déposée sur la table, Baez pourrait vouloir rester et le processus pourrait se faire rapidement.

Mais s’il ne demeure pas avec les Mets, il pourrait quand même rester à New York, une ville qu’il aime bien.

Pourquoi? Parce que les Yankees, qui ont travaillé fort pour aller le chercher à la date limite des transactions, pourraient être un joueur important pour l’arrêt-court une fois le marché des joueurs autonomes ouvert.

On sait que les Yankees ont besoin d’un bon arrêt-court et on sait qu’à part pour jouer avec Francisco Lindor, il ne voudrait pas jouer au deuxième but. Chez les Yankees, il est clair qu’il serait à sa position de prédilection.

Le fait qu’il puisse jouer au deuxième but est cependant une bonne carte dans sa manche puisque les Yankees ont de jeunes espoirs qui poussent à l’arrêt-court. Baez, s’il est d’accord, pourrait jouer quelques années dans le siège de Derek Jeter avant d’être relégué au deuxième but quand les kids vont arriver. C’est une possibilité sur la table.

Publicité

Et cela éviterait, à court terme, de faire jouer Gio Urshela ailleurs qu’au troisième but.

Parce que oui, le dossier des Yankees est compliqué. Ils ne veulent pas payer une fortune pour un Carlos Correa (pour ne nommer que celui-là) qui monopolisera l’arrêt-court pendant 10 ans au détriment des jeunes. C’est leur souhait, mais les contraintes du marché et de leurs propres espoirs les freineront peut-être.

Baez ou Marcus Semien, pour ne nommer que ceux-là, sont des options plus « abordables » et ils sont plus enclins à bouger de l’autre côté du deuxième but.

Ceci dit, les deux clubs de New York devront travailler rapidement puisque des clubs comme les Tigers, les Mariners et les Rangers, bien que moins attirants à première vue, mettront le paquet pour signer les gros joueurs du marché d’arrêt-court.

Certains pensent même que les Rangers pourraient signer DEUX gros joueurs d’arrêt-court pour avoir de la profondeur et pour en muter un ailleurs sur le terrain.

Conclusion? S’il veut rester à New York, Baez risque de pouvoir le faire. Reste juste à savoir si d’autres équipes lui feront une offre plus intéressante.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4556