Ian Anderson n’a pas le droit à l’erreur ce soir

À 23 ans, Ian Anderson prendra part au premier match de Série mondiale de sa carrière. Il en sera déjà une huitième présence sur le monticule en séries éliminatoires.

Il est important de mentionner qu’il a fait ses débuts dans la MLB il y a 14 mois seulement. D’ailleurs, il est le lanceur de l’histoire ayant effectué le moins de départs en saison régulière avant d’avoir pris part à son premier départ en Série mondiale. Tyler Glasnow, des Rays, avait le précédent record.

Publicité

Huit départs en octobre, ce n’est pas rien. Le jeune a la confiance de son gérant vraisemblablement.

Mais aujourd’hui, alors que la série est égale 1-1, il n’a pas le droit à l’erreur.

Charlie Morton est blessé, donc les Braves ont moins de lanceur partant. L’enclos doit être reposé pour les bullpen days, donc.

Publicité

Depuis le début des séries, Anderson n’a pas perdu un match, maintenant une fiche de 3-0. Il montre également de très bonnes statistiques individuelles. 1.47 comme moyenne de points mérités, et son WHIP et son taux de retraits sur des prises sont supérieurs à ces mêmes statistiques de saison régulière.

Le jeune droitier n’a peut-être que 23 ans et demi, mais Luke Jackson, son coéquipier, est impressionné par sa maturité.

Il est comme un homme de 65 ans dans le corps d’une personne de 24 ans. On dirait qu’il a tout vu, alors qu’il n’a rien vu du tout.

Luke Jackson

Pour lui, un match de Série mondiale, un match d’ouverture et un match un mercredi après-midi à Pittsburgh, c’est la même chose. Il fait le travail peu importe la journée et l’importance.

Luke Jackson

C’est devant un Ian Anderson en pleine confiance que les Astros devront se mesurer ce soir, donc.

10e Manche
  • Voici les alignements pour ce soir.
  • La légende des Braves n’a pas été oubliée.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 440