Affronter Austin Riley : Dave Roberts a joué la mauvaise carte

Autre fin de match excitante hier dans la cadre des séries éliminatoires 2021, alors que les Braves d’Atlanta ont remporté le premier duel les opposant aux Dodgers de Los Angeles et ainsi prendre les devants par 1-0 dans le cadre de la série de championnat de la Ligue nationale.

Un coup sûr productif d’Austin Riley après un retrait en fin de neuvième manche a permis à Ozzie Albies, qui avait lui aussi réussi un simple face à Blake Treinen, de croiser le marbre et ainsi donner la victoire aux siens. Dans le cas de Riley et Albies, il s’agissait de leur deuxième coup sûr du match.

Publicité

Dave Roberts, le gérant des Dodgers, avait donné la balle à son releveur numéro un, Kenley Jansen, en huitième manche dans l’espoir de conserver l’égalité de 2-2 intacte et espérer voir les siens marquer à la manche suivante. Roberts avait même prévu utiliser Jansen une seule manche et permettre à Blake Treinen de se présenter au monticule en neuvième.

Jansen a fait le travail et l’égalité était toujours de mise en fin de neuvième alors que Treinen s’est présenté dans la match avec la lourde tâche d’affronter le cœur de l’alignement des Braves avec Freddie Freeman, Ozzie Albies et Austin Riley.

Treinen a tout d’abord retiré Freeman sur des prises grâce à une glissante de très grande qualité, mais a par la suite donné un simple à l’entre-champ à Albies. Ce dernier a défié le bras de Will Smith et a facilement volé le deuxième coussin et ainsi se donner des chances de marquer.

Le releveur des Dodgers se retrouvait donc à affronter le joueur de troisième but des Braves, Austin Riley, avec le premier but inoccupé et avec un retrait. C’est à ce moment que Dave Roberts aurait pu demander à Treinen de donner un but sur balles intentionnel à Riley et affronter Joc Pederson tout en se donnant une possibilité de double jeu.

De plus, l’an passé, Riley avait permis aux Braves de prendre les devant dans la série face aux Dodgers dans un contexte similaire.

Publicité

Roberts a quand même décidé que son releveur allait affronter Riley et non Pederson (un frappeur gaucher) qui occupait le cercle d’attente. Pederson, un ancien des Dodgers, est un joueur efficace en séries et Roberts le sait très bien. Le gérant des Dodgers devait donc choisir son poison, car Riley a connu une saison 2021 exceptionnelle et continue sur sa lancée depuis le début des présentes séries en frappant pour plus de .300.

Nous connaissons tous et toutes la suite : Riley a frappé la balle avec force et assurance au champ gauche pour faire marquer son coéquipier Ozzie Albies et permettre aux Braves de s’assurer les honneurs du premier match.

Roberts a eu peur qu’un ex-Dodgers vienne le hanter, mais il devra dorénavant se méfier aussi d’Austin Riley qui, à sa troisième année dans les Majeures, est sorti de sa coquille et est en train de faire sa place au sein de la formation des Braves

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 381