Clayton Kershaw au Texas : un club en reconstruction ne l’intéresserait pas

Depuis longtemps, on sait que Clayton Kershaw veut retourner vivre au Texas à temps plein un jour. Le natif de Dallas y passe ses hivers et, à sa retraite, il veut vivre là-bas.

Logiquement, les chances de le voir signer un jour avec les Rangers sont donc existantes. Cela s’est notamment concrétisé cette semaine quand on a appris que les Dodgers étaient favoris pour le signer, mais que les Rangers seraient la deuxième option du lanceur.

Publicité

Clayton Kershaw, qui n’est plus dans son prime en raison de l’âge et des blessures, sera agent libre cet hiver. On ne sait pas si ce sera la dernière fois qu’il sera joueur autonome dans sa carrière, mais il signera peut-être son dernier contrat en tant que joueur au cours des prochaines semaines.

De l’autre côté, les Rangers se disent prêts à dépenser et ont cruellement besoin d’un partant.

Sur papier, on parle donc d’un scénario intéressant. Après tout, si le lanceur veut vraiment finir sa carrière à la maison, le moment ne sera peut-être jamais aussi bon qu’en ce moment.

Mais malgré tout, quand on analyse la situation, on se rend compte que les chances de voir le lanceur quitter les Dodgers pour signer au Texas sont minces.

Kershaw, le jour où il prendra sa retraite, pourra vivre au Texas pour le reste de ses jours s’il veut. Il n’a pas à signer avec les Rangers pour rentrer à la maison, où il passe déjà ses saisons mortes de toute manière.

Je ne vois pas non plus le lanceur quitter les Dodgers. Je crois qu’il ne portera qu’un seul jersey dans sa vie, soit l’uniforme bleu de L.A.

Publicité

S’il avait à quitter, je crois cependant que ce serait seulement pour les Rangers. Ceci dit, tel que rapporté par Jeff Wilson, le lanceur ne veut pas vraiment jouer pour un club en reconstruction, et ce, même pour un an seulement. Il veut profiter de ses dernières années pour gagner.

Et on peut le comprendre. Après avoir passé des années à se faire traiter de gars qui choke, son désir de gagner à nouveau est naturel et admirable.

Cela met des bâtons dans les roues des Rangers…

Ces derniers, d’ailleurs, ne sont pas qu’à un Kershaw (version 2022) seulement d’aspirer aux séries. Le journaliste se demande donc si la signature de Kershaw, dont le coude inquiète au point où il ne peut pas lancer en séries, serait la plus efficace pour les Rangers.

On s’entend qu’il transformerait le club, pas de doute là-dessus. Cependant, est-ce qu’il vaudrait mieux aller chercher un gars capable de manger des manches plus régulièrement que Kershaw, dont l’état de santé inquiète? Pour le même prix, les Rangers peuvent avoir deux excellents lanceurs qui n’ont peut-être pas la même portée médiatique que Kershaw, mais qui pourraient lancer plus régulièrement.

Donc même si Clayton Kershaw transformerait le club et la culture là-bas, les Rangers pourraient passer leur tour. Je m’attends à voir le lanceur rester à L.A. en 2022, mais à garder un oeil sur le Texas quand même.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4556