Carlos Correa : le meneur dont les Astros ont besoin

Les Astros de Houston sont, comme vous le savez, l’équipe des mal-aimés des Majeures. Le scandale des signaux volés a joué un gros rôle là-dedans.

Les partisans ne veulent pas les voir gagner, à moins que ce soit pour leur gérant de 72 ans. Dusty Baker a présentement la chance de remporter sa première bague de Série mondiale dans sa carrière de gérant et à son âge, c’est assez impressionnant.

Publicité

Lorsqu’on se penche et qu’on analyse la formation des Astros, on réalise réalise une chose : elle est bourrée de talent offensif. Les Altuve, Correa, Alvarez et compagnie ont constamment leur mot à dire dans les succès que connaît l’équipe depuis déjà quelques années.

Si un gars comme Altuve doit en donner plus pour ainsi avoir une chance de remporter les grands honneurs, il est difficile de dire pareille chose dans le cas de Carlos Correa.

Ce dernier, par ses performances, démontre qu’il est le meneur de l’équipe. Il est constant et apporte son A-game chaque match qu’il dispute. Et comme toutes les autres formations de la MLB, les Astros ont besoin d’un gars comme lui.

Lorsque le temps des séries arrive, Correa fait toujours parler de lui pour ses résultats. C’est encore le cas cette année, alors qu’il connaît vraiment d’excellentes séries éliminatoires. Il a frappé de gros circuits, produit de gros points… et tire son épingle du jeu défensivement.

Publicité

Le principal intéressé avait justement réalisé une entrevue avec Hazel Mae sur la pression qui découle du mois d’octobre, dans lequel il est capable de se lever pour mener son équipe.

À l’entendre parler, la pression n’existe tout simplement pas à ses yeux.

Les Astros se devront de trouver une façon de garder Correa au sein de l’équipe, lui qui tombera agent libre à la fin de la présente campagne.

Il demandera beaucoup d’argent, et avec raison. Houston devra sortir les gros sous s’il souhaite le voir revenir en ville. C’est pas mal la seule solution plausible…

Voilà donc un dossier qui sera à suivre dans les prochains mois. L’hiver risque d’être excitant pour les partisans des Astros.

Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Publications: 618