Aroldis Chapman pourrait en être à ses derniers moments avec les Yankees

Depuis que la MLB a banni les produits sur les balles, Aroldis Chapman n’est plus le même lanceur. En début de saison, il était presque intouchable. La preuve : il était l’un des représentants de son équipe au Match des étoiles, fort de son bon début de saison.

Mais ses insuccès ont débuté bien avant l’événement des étoiles. Il est inconstant et ses chiffres ne sont pas l’ombre d’un lanceur surnommé « The Cuban Missile » et qui lance une balle rapide à 100 milles à l’heure.

Publicité

Selon un insider de la MLB, Andy Martino, Chapman pourrait même en être à ses derniers moments avec les Yankees si les Yankees décidaient que de payer son salaire ne valait plus la peine.

Après la saison 2021, il lui restera un an sous contrat avec la formation new-yorkaise. Il gagnera 18 millions de dollars. Selon Martino, l’équipe pourrait explorer le marché et voir si une formation serait intéressée aux services du releveur.

Et si le gaucher venait à quitter l’organisation, Jonathan Loaisiga pourrait prendre le rôle de closer.

Publicité

L’émergence de Loaisiga, de Michael King et de Clay Holmes pourrait être une raison de plus d’échanger le lourd contrat de Chapman.

Rappelons que les Yankees veulent tout faire pour rester sous la taxe de luxe et que les autres équipes aussi. Payer 18 M$ pour un releveur ne s’inscrit pas dans cette mentalité-là.

Avec Zack Britton qui a subi une opération Tommy John, les Yankees voudront-ils avoir un gros gaucher dans l’enclos?

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 399