Analyse : Red Sox contre Astros

Les Astros de Houston ont rejoint les Braves d’Atlanta (1995-1999) et les A’s d’Oakland (1971-1975) en tant que seules équipes depuis 1969 à participer à la Série de Championnat cinq années consécutives. Pour cette occasion, ils auront les surprenants Red Sox de Boston comme adversaires.

Leur dernier duel en séries d’après saison a eu lieu en 2018, alors que Boston avait gagné en cinq matchs avant de finalement remporter la Série mondiale. En sept matchs de saison régulière un contre l’autre, Houston a marqué 42 points contre 25, en plus de remporter la victoire à cinq reprises.

Comme les Bas Rouges, les Astros étaient sous-estimés au début de la saison. Les deux équipes avaient le même point d’interrogation avant la présente campagne, soit leur effectif sur la butte. Pourtant, voilà qu’ils se retrouvent à quatre victoires d’une participation à la Série mondiale.

Publicité

Sans plus tarder, voici une analyse des forces en présence pour cette série.

Partants

La perte de Lance McCullers Jr. fera mal aux Astros, surtout que Zack Greinke a connu toutes sortes d’ennuis en fin de saison, entre autres en raison de blessures. Son absence va rapprocher le niveau de talent du personnel de lanceurs de Houston à celui des Red Sox. L’émergence de Luis Garcia et Framber Valdez devra donc s’accélérer, et ce, malgré la profondeur des Astros au monticule.

Du côté de Boston, Chris Sale amorcera la première rencontre, même s’il a connu sa part d’ennuis dernièrement. Nathan Eovaldi devrait le suivre lors du match numéro deux. Les lanceurs de Boston ont retiré 1 527 frappeurs au bâton en 2021, les plaçant au cinquième rang de la MLB. En revanche, ils ont accordé plus de longues balles que toute autre équipe ayant participé aux séries éliminatoires (77 de plus que les Cards de Saint-Louis et 113 de plus que les White Sox).

  • Avantage : Astros

Enclos de relève

Les Red Sox ont terminé à égalité au cinquième rang pour les sauvetages (49), mais ont accordé le troisième plus grand nombre de coups sûrs (1 409). Le droitier recrue Tanner Houck a probablement sauvé la saison de Boston face aux Rays. Il pourrait récidiver en sortant de l’enclos face aux Astros.

L’enclos de relève de Houston a connu une saison en dents de scie, au point que l’état-major a dû bouger à la date limite des transactions, mettant entre autres la main sur Kendall Graveman. Ryan Pressly ne met pas beaucoup de coureurs sur les sentiers, ce qui devra se poursuivre face aux Bas Rouges.

  • Avantage : Astros

Alignement partant

Les Red Sox ont marqué 24 points lors de leurs trois victoires contre les Rays de Tampa Bay, tandis que les Astros y sont allés de 25 points dans leurs trois triomphes contre les White Sox de Chicago. Les deux formations ont terminé au deuxième et troisième rangs quant à la moyenne de puissance et le OPS en 2021.

Publicité

L’attaque des Astros, axée sur le contact, est impressionnante. N’oublions pas que Carlos Correa, joueur étoile, frappe parfois au sixième rang. On peut appeler cela de la profondeur. De plus, la formation texane ne compte que quatre joueurs sans expérience des séries éliminatoires.

  • Avantage : Astros

Profondeur sur le banc

Le congé aura probablement fait un grand bien à J.D. Martinez, bien qu’il ne soit pas à 100 %. Cela viendra certainement affecter la profondeur des Sox, profondeur qui laisse à désirer. Ce n’est pas les Kevin Plawecki, Danny Santana et Travis Shaw qui peuvent changer le cours d’un match.

Chez les Astros, Chas McCormick est un luxe sortant du banc au champ extérieur, sans parler de Jose Siri et son OPS de ,956. À l’avant-champ, Aledmys Diaz peut jouer partout et peut entrer au moment opportun face à un lanceur gaucher.

  • Avantage : Astros

Gérants

Tout le monde parle du fait qu’Alex Cora fera face aux Astros, mais n’oublions que Dusty Baker pourrait retourner en Série mondiale, ce qui améliorerait ses chances d’aller au Temple de la renommée, et ce, même s’il n’a jamais remporté les grands honneurs.

Cora sait comment gagner et il l’a prouvé par le passé. Il semble probable qu’il utilisera à nouveau ses partants en relève, comme il l’a fait contre les Rays et comme il l’a fait en 2018. Du côté de Baker, sa gestion de ses artilleurs a toujours été un sujet de controverse et la perte de son as n’aidera en rien le gérant de 72 ans.

  • Avantage : Red Sox

Impondérables

Il faudra surveiller l’état de santé de Jake Meyers, lui a été forcé de quitter le match numéro 4 contre les White Sox après s’être blessé à l’épaule gauche. Il était un atout important au champ centre autant offensivement que défensivement.

L’avantage du terrain pourrait également faire la différence, alors que les Astros ont affiché le cinquième meilleur dossier de la MLB à domicile et semblait être un club différent au Minute Maid Park. Si les Red Sox arrachent une victoire à Houston, le format 2-3-2 pourrait les avantager.

Quoiqu’il en soit, il s’agit d’une série inattendue, mais qui devrait nous en donner pour notre argent!

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 632