Albert Pujols sera de la formation de départ des siens

Malgré le plus récent gain de sa formation pour égaliser la série à une victoire partout, le gérant des Dodgers de Los Angeles Dave Roberts a décidé de remanier son alignement en vue du match de ce soir. 

Alors que la série se transporte maintenant du nord vers le sud de l’État de la Californie pour les deux prochaines rencontres, un grand nom de l’histoire du baseball a été désigné joueur partant par Roberts. En effet, nul autre qu’ Albert Pujols (et ses 41 ans et 268 jours) amorcera le duel au premier coussin des siens

Publicité

Pour ce faire, c’est l’ancien MVP Cody Bellinger qui amorcera, en contrepartie et bien malheureusement pour lui, la partie sur le banc des siens.

Excellent contre les lanceurs gauchers

Bien qu’il ne soit plus le joueur qu’il a jadis été par le passé, reste que l’ancienne gloire des Cardinals et des Angels frappe bien contre les artilleurs gauchers. Cela tombe bien, car en ce qui a trait aux Giants de San Francisco, c’est le gaucher et ancien membre des Dodgers Alex Wood qui sera sur la butte pour défendre l’honneur de ses coéquipiers.

Que voulez-vous, même les chiffres sont là pour appuyer la décision de l’homme de banc des Dodgers d’insérer Pujols!

Depuis qu’il s’est joint à l’autre équipe de Los Angeles, le frappeur droitier cogne pour une moyenne de .303 en plus d’avoir 10 longues balles à sa fiche et 28 points produits, le tout en seulement 109 présences au bâton face à ceux qui lancent de la main gauche.

Publicité

Même si son dernier départ en série remonte à la saison 2014, reste que le Dominicain en a vu d’autres et son expérience sera un atout incontestable pour L.A. C’est d’ailleurs justement pour ces deux raisons que la haute direction de Los Angeles avait octroyé un contrat à Pujols plus tôt cette saison.

Décevant contre les lanceurs gauchers

De plus, c’est triste à dire, mais les chiffres sont aussi là pour appuyer la décision d’asseoir au bout du banc Cody Bellinger. Pour l’entièreté de la saison 2021, ce dernier n’aura frappé que pour une rachitique moyenne au bâton de .116 et cogné uniquement un coup de circuit face aux lanceurs gauchers. D’ailleurs, c’est à se questionner à savoir si le numéro 35 pourra de nouveau un jour être l’ombre du joueur qu’il a été en 2019. Mais bon, cela est pour un autre article!

Tel que mentionné, avec Bellinger qui frappe de la gauche hors de la formation et Pujols à l’intérieur de celle-ci, les Dodgers aligneront donc sept frappeurs droitiers pour débuter la rencontre contre Wood.

Plus le match avancera, plus Dave Roberts et son homologue du côté des Giants, Gabe Kapler, auront des décisions difficiles à prendre en lien avec les changements de lanceurs et tout. C’est là qu’en cours de rencontre, Pujols pourrait céder sa place à Bellinger et apporter un second souffle aux siens, notamment par le biais de sa rapidité.

Bref, considérant le match #3 comme crucial dans une série 3 de 5, la joute de ce soir s’annonce particulièrement intéressante face aux deux meilleures équipes de la saison régulière. 

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 208