Red Sox : Kyle Schwarber s’avère être une bonne acquisition

Depuis qu’il s’est amené à Boston à la date limite des transactions, Kyle Schwarber a été un contributeur important pour les Red Sox. Désormais en bonne position pour les séries éliminatoires qui approchent à grands pas, le club lui doit une petite partie de son succès.

Lorsque Chaim Bloom, chef des opérations baseball au Massachusetts, a complété un échange pour Schwarber, plusieurs l’ont vu comme un pari comportant un certain risque. Le joueur de champ gauche était blessé au moment de son transfert – et il ne pourrait pas évoluer à sa position naturelle en fonction de l’alignement déjà en place.

Publicité

Et pourtant, deux mois plus tard, le risque semble apporter ses dividendes. À 28 ans, celui qui a été élu à son premier Match des étoiles en carrière cette année contribue assidûment. Ayant débuté la saison avec les Nationals après six ans avec les Cubs, il a rehaussé son niveau d’un cran dans l’uniforme des Red Sox.

On parle ici d’une moyenne de .297, de six coups de circuits et de 17 points produits en 32 matchs à Boston.

Publicité

«Tu ne pourrais pas demander plus, honnêtement, de quelqu’un dont tu fais l’acquisition à la date limite. »

– Chris Sale

Selon les absences de J.D. Martinez, Alex Verdugo et Bobby Dalbec, Schwarber alterne entre les postes. Il peut autant disputer des minutes comme champ gauche qu’au premier but, ou encore en tant que frappeur désigné.

Sa polyvalence en fait un bel ajout. Et selon le gérant Alex Cora, le club est en bonne forme.

« Je pense que c’est l’effectif le plus complet que nous avons eu de toute la saison. Nous avons des options pour remplacer au bâton et sur les sentiers, pour s’adapter. En ce moment, comparativement à il y a quelques semaines, nous sommes en excellente position et nous avons de bons joueurs qui frappent bien. »

– Alex Cora

Les Red Sox présentent actuellement un dossier de 88-65, bon pour la deuxième place dans la division Est de l’Américaine. Seuls les Rays (94-59) les dépassent.

10e Manche
  • 13 de suite à Saint-Louis, qui éliminent au passage les Mets dans la course au meilleur deuxième.
  • Un message inspirant.
  • La suspension de Ryan Borucki a été réduite à deux matchs.
  • George Springer est de retour au champ centre et Lourdes Gurriel Jr. est absent. Quand ce dernier reviendra, ce sera comme frappeur de choix.
  • Ça bouge à Toronto.
Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 487