Randy Johnson encense Robbie Ray

Dans quelques semaines, Robbie Ray pourrait remporter le trophée Cy Young dans la Ligue américaine, lui mène cette dernière aux chapitres de la moyenne de points mérités (2,72), des retraits sur trois prises (238) et des manches lancées (182).

Publicité

Ce n’est pas sans rappeler un certain Randy Johnson, qui lui aussi a été au sommet sa ligue dans ces catégories lors de deux de ses cinq saisons où il a été le récipiendaire du trophée Cy Young.

D’ailleurs, le grand gaucher ne tarit pas d’éloges avec l’artilleur des Blue Jays de Toronto.

Publicité

« Il est inévitablement l’as de ce personnel de lanceurs, un gars autour duquel vous pouvez construire la rotation. Je pense qu’il est ce genre de lanceur, et il semble que les choses ont cliqué pour lui. Je ne pourrais pas être plus heureux pour lui. En tant que gauchers, peut-être que nous sommes un peu plus lents dans notre développement. Je sais que je l’étais. » 

Ray s’est joint aux Blue Jays après une transaction avec les Diamondbacks de l’Arizona l’été dernier. On peut donc supposer que son travail avec Johnson dans l’organisation des Diamondbacks l’a aidé pour la suite des choses. Johnson se revoyait en Ray et dans son cheminement.

Malgré les louanges d’un grand de l’histoire de la MLB, Ray a encore du pain sur la planche en 2021 si les Jays veulent participer aux séries éliminatoires et faire un bon bout de chemin au mois d’octobre.

10e Manche
  • Excellente nouvelle.
  • Point intéressant à noter.
  • Que fera Luis Rojas s’il devait quitter?
  • De gros noms dans la liste.
  • Que fera Marcus Semien?
Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 608