Les Yankees auraient pu avoir Ivan Rodriguez… à son apogée

Imaginez un instant… Ivan Rodriguez avec les Yankees. Oui, il a passé une saison avec les New-Yorkais en fin de carrière. Maintenant, si on vous dit que « Pudge » aurait pu être un membre des Bombardiers du Bronx à l’apogée de sa carrière, ce n’est plus la même chose. Et bien, ce scénario a véritablement failli se produire à l’été 1997.

Publicité

Dans une apparition dans un podcast, le célèbre receveur a raconté qu’à l’approche de la date limite des échanges, il s’était préparé à partir d’Arlington, car il avait passé tout près d’être un membre des Yankees. Selon le Portoricain, les Yankees auraient envoyé un paquet de joueurs en retour, dont Andy Pettitte et Jorge Posada.

Imaginez les Yankees – qui allaient devenir une dynastie au tournant du millénaire – avec possiblement un des cinq meilleurs receveurs dans l’histoire du baseball. Au final, Pudge a fait savoir aux Rangers qu’il souhaitait demeurer au Texas. On connait la suite de l’histoire : Rodriguez allait finalement signer une entente pour rester cinq saisons de plus avec les Rangers.

Publicité

Comme le note Tim Kelly d’Audacy Sports, Rodriguez a tout fait pour récompenser les Rangers de l’avoir gardé. Entre 1998 et 2001, soit durant l’apogée de l’ère des stéroïdes, il a terminé dans le top-10 pour le fWAR, en plus de remporter le Gant doré à sa position et d’être invité au Match des étoiles durant ces cinq saisons. Sans compter son titre de joueur le plus utile de l’Américaine en 1999.

Le plus ironique dans tout ça, c’est qu’après son passage avec les Rangers, Pudge allait remporter la Série mondiale avec les Marlins de la Floride face à Pettitte, Posada et les Yankees. Et pendant quelques semaines en 2008, les trois hommes allaient être réunis dans le Bronx.

10e Manche
  • La séquence de présence sur les buts de Wander Franco est maintenant rendue à 36 matchs de suite.
https://twitter.com/BRWalkoff/status/1434929911689400321
  • Les Braves s’entendent sur une prolongation de contrat avec Charlie Morton.
  • Hyun-Jin Ryu n’est pas à 100 %, mais il ne devrait pas manquer de départ.
  • George Springer pourrait avoir congé demain.
Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 22