Les White Sox sont confiants de voir Carlos Rodon lancer en séries

Malgré des douleurs au bras gauche lors de la sortie d’hier du partant Carlos Rodon contre les Tigers de Detroit, le gérant des White Sox de Chicago, Tony La Russa, est confiant de voir son partant dans l’action pour le début des séries éliminatoires.

Dans son plus récent départ, l’artilleur s’est limité à 69 lancers avant de quitter la partie, blessé.

Publicité

Pour le gérant La Russa, l’espoir réside dans des douleurs « normales » plutôt que du long terme. Des tests plus approfondies seront effectuées auprès du lanceur de 28 ans pour savoir s’il sera fin prêt d’ici quelques jours. Rappelons qu’il reste environ dix jours au calendrier régulier.

Douleurs récurrentes

Ce n’est pas la première fois que Rodon est aux prises avec des problèmes de santé. En 2019 et 2020, il n’a lancé que 42 manches. Atout important de la rotation des White Sox, il est présentement à 127 manches et deux tiers, cette saison.

Publicité

Au fil de la saison, l’athlète de 28 ans a dû composer avec de multiples douleurs. Bien que Tony La Russa et le principal intéressé soient confiants, les tests révèleront l’ampleur de la situation.

Carlos Rodon profitera d’un repos supplémentaire d’ici la fin de la saison pour être fin prêt aux séries. À deux reprises dans le dernier mois, il a obtenu des congés salutaires pour lui permettre d’offrir des manches de qualité à son gérant.

Image par défaut
Antoine Desrosiers
Publications: 294