Max Scherzer pourrait commander 50 millions de dollars par année

Depuis qu’il est à Los Angeles, Max Scherzer est exceptionnel. Il l’était déjà dans la capitale nationale, mais en Californie, il a monté son jeu d’un cran. À la fin de la saison, le droitier n’aura pas de contrat. Et même s’il vieillit, il aura tout de même droit à un gros salaire.

Selon Jim Bowden, il pourrait même devenir le premier joueur de l’histoire de la MLB à gagner 50 millions de dollars par année. Et les Dodgers pourraient se le permettre. Et ce, même si Justin Verlander débarque en ville.

Publicité

À 37 ans, Scherzer est encore très bon. Il ne recevra pas un contrat de six ou sept ans, mais un contrat de trois ans est une possibilité. Si c’est le cas, il pourrait s’agir du dernier contrat de son élogieuse carrière.

Los Angeles dépasserait la taxe de luxe avec un contrat de la sorte. Absolument. Mais l’équipe s’en fout de cette taxe de luxe : elle la dépasse chaque année (ou presque). Il faut mentionner que les contrats de Kenley Jensen et Clayton Kershaw viennent à échéance. Ces deux lanceurs pourraient revenir à L.A., mais sur les termes d’un contrat à rabais.

Depuis la saison dernière, Cody Bellinger n’est plus le même. Il pourrait se faire échanger pour libérer de l’argent supplémentaire. Et qu’en sera-t-il de la situation Trevor Bauer? S’il est suspendu l’an prochain, Los Angeles pourrait libérer quelques sous.

Publicité

Corey Seager est également libre comme l’air à la fin de la saison. Je ne vois pas les Dodgers tenter activement de le resigner. La raison s’appelle Trea Turner…

Chose certaine, si Dave Roberts espère garder sa formation intacte l’an prochain, des joueurs devront signer à rabais. D’ailleurs, parlant de Roberts, on lui a posé la question hier sur l’identité du lanceur partant lors d’un éventuel match suicide. Sa réponse : « Max Scherzer. Il est le meilleur lanceur du baseball majeur. »

Même si la réponse est claire, il a tout de même l’embarras du choix. Walker Buehler et Julio Urias ne sont pas pire non plus.

Y croyez-vous, à un contrat de 50 millions de dollars par année pour MadMax? Il le mérite certainement.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 401