Le ton monte entre Fernando Tatis Jr. et Manny Machado

La plupart des experts s’entendaient pour dire que les Dodgers et les Padres seraient des séries d’après-saison en 2021. Pour les Dodgers, l’objectif est atteint, mais pour San Diego, il en est tout autrement.

Avec plusieurs acquisitions significatives durant la saison morte, surtout au monticule, la direction, le personnel d’entraîneurs et les joueurs eux-mêmes devaient avoir la même ambition. Pourtant, à la mi-septembre, il n’en est rien et la frustration s’est invitée dans le quotidien de l’équipe.

Publicité

Hier, face aux Cardinals à Saint-Louis, les arguments sont devenus plus cinglants dans l’abri entre le vétéran Manny Machado et la jeune vedette du club, Fernando Tatis Jr., suite à une série d’événements qui ont mené à l’expulsion du gérant Jayce Tingler.

En cinquième manche, Tatis Jr. a été retiré sur des prises par Adam Wainwright et a eu un argument avec l’arbitre au marbre. C’est alors que le gérant Tingler est venu plaider la cause de son joueur étoile avec le résultat que l’on connaît.

De retour dans l’abri, le vétéran de 10 ans dans les Majeures, Manny Machado, a mentionné à Tatis Jr. que tout ne tournait pas autour de lui et que le bien de l’équipe importait d’abord et avant tout. Leur coéquipier Adam Frazier et un entraîneur se sont interposés entre les deux hommes, qui ont eu une bonne prise de bec.

Sur le terrain, les Padres ont encaissé un huitième revers à leurs onze derniers matchs et sont maintenant à deux matchs et demi de ces mêmes Cardinals pour une place en séries.

Publicité

Questionné sur les événements, Jayce Tingler a mentionné que Manny Machado assume pleinement son rôle de leader depuis le début de la saison et que ce type de querelle est monnaie courante dans le sport professionnel.

Sans minimiser l’altercation verbale, le gérant des Padres a ajouté que tous se respectaient et que le climat était bon dans l’entourage de l’équipe malgré les difficultés sur le terrain.

Parlant du match, les visiteurs ont mené au pointage une bonne partie de la soirée, mais les Cards ont marqué trois points en fin de huitième manche pour inscrire le gain, un 78e cette saison et un septième consécutif.

Le partant des Padres, Yu Darvish, a possiblement connu l’un de ses bons départs cette saison alors qu’il n’a pas accordé de point en sept manches au monticule, il a de plus retiré neuf frappeurs au bâton. Son coéquipier, Emilio Pagán, a gâté la sauce en accordant les trois points aux locaux, dont un coup de circuit bon pour deux points au Canadien, Tyler O’Neill.

À l’inverse des Padres, tout pointe dans la bonne direction pour les Cardinals, eux que plusieurs voyaient éliminés il y a à peine un mois.

10e Manche
  • Les Brewers sont en séries.
  • Max Scherzer continue de dominer.
https://twitter.com/TheAthletic/status/1439351620744192004
  • Gary Sanchez a coûté cher aux Yankees hier.
  • Le troisième joueur de la transaction Chris Archer arrive avec les Rays.
Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 381