La MLB propose un âge universel pour devenir agent libre

Le baseball majeur serait prêt à abolir le système d’autonomie en vigueur depuis une décennie. Dans son plus récent plan déposé à l’intention de l’Association des joueurs pour conclure un accord en vue de la convention collective, la ligue propose un âge universel plutôt qu’un temps de service minimum pour obtenir le statut d’agent libre.

Cet âge universel, ce serait 29 ans et demi. Et en plus de ça, la MLB instaurerait un plancher salarial de 100 millions de dollars américains, une idée qui avait été évoquée il a deux semaines.

Publicité

La réaction de l’union des joueurs? Très négative. Ça ne risque donc pas de passer.

Changer le critère pour accéder au marché libre, ça impliquerait beaucoup de choses.

D’abord, ça abolit le pied d’égalité qui avait été mis en place pour tous les joueurs en 2012. Actuellement, le règlement prévoit qu’après six années complètes dans les Majeures, un athlète peut obtenir le statut de joueur autonome. Il n’y a donc pas de différence entre un joueur qui rentre chez les grands à 19 ans et un autre qui le fait à 25 ans.

Si le critère devient l’âge universel, ça avantage les vieux – et nuit aux jeunes.

Publicité

La plateforme sportive Audacy a utilisé l’exemple d’Aaron Judge, vedette des Yankees. Arrivé dans les Majeures sur le tard, le champ droit n’a pas disputé une saison complète avant ses 25 ans. En vertu du système actuel, il ne sera agent libre qu’en 2023. Sauf qu’au terme de la présente saison, Judge aura plus de 29 ans et demi. Cela signifie qu’il gagnerait deux ans sur son éligibilité originale.

À l’inverse, Juan Soto. La jeune sensation des Nationals a fait son entrée dans la MLB à 19 ans, et doit normalement obtenir sa liberté contractuelle en 2024 (à 25 ans) puisqu’il aura accumulé ses six années. Si le règlement passe, ça lui coûtera quatre saisons. Pas de possibilité de choisir avant 2028.

Le débalancement est facilement perceptible, et il n’est pas étonnant que les joueurs rejettent une offre pareille.

La MLB et l’Association des joueurs ont jusqu’au 1er décembre pour négocier leur prochaine convention collective.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 475