Kevin Gausman joue les héros avec son bâton

Kevin Gausman n’était pas le lanceur partant des Giants de San Francisco hier, mais il a tout de même permis aux siens de prendre la mesure des Braves d’Atlanta par la marque de 6-5, en 11e manche.

Gausman s’est présenté dans le match de façon tardive à titre de frappeur suppléant et a poussé son coéquipier Brandon Crawford au marbre grâce à un ballon sacrifice.

Publicité

Depuis le début de la campagne, le lanceur de 30 ans a l’habitude de faire gagner son équipe avec son bras et non avec ses talents de frappeur. Pour lui, il s’agissait de son quatrième point produit de la saison.

Réguliers comme un métronome depuis le mois d’avril, les Giants se dirigent allégrement vers le plateau des 100 victoires cette saison, enregistrant hier un 96e gain.

Les deux équipes meneuses de division se sont livrées une chaude bataille tout au long de la soirée et ce sont les meneurs de l’Ouest qui l’ont emporté.

Les Giants ont frappé un total de huit coups sûrs au cours du match et la moitié ont été des coups de quatre buts. Brandon Crawford, Brandon Belt, LaMonte Wade Jr. ainsi que Donovan Solano ont tous joué les gros bras face aux lanceurs des Braves.

Du côté des perdants, Travis d’Arnaud (3) et Adam Duvall (2) ont produit les cinq points des Braves. Le receveur d’Atlanta réussissant son septième coup de circuit cette saison en neuvième manche.

Publicité

Les deux gérants ont dirigé un véritable match de la Ligue Nationale. Au total, mise à part les lanceurs, les deux équipes ont utilisé un total de 26 joueurs, 11 chez les Braves et 15 chez les Giants. Gabe Kapler a eu le flair de permettre à Gausman de jouer les héros en toute fin de match et ainsi soulever la foule du Oracle Park.

Dans ce genre de match, il nous est permis d’apprécier pleinement la différence qui subsiste entre les deux ligues. S’il advenait que le frappeur de choix devienne la norme au sein de l’ensemble des équipes des Majeures, nous allons perdre ce petit côté jeu d’échec qui ajoute à la beauté de ce sport.

Sachons profiter pleinement du travail et des décisions souvent audacieuses de ceux qui dirigent dans la Nationale.

Pendant ce temps, les Giants continuent de s’imposer comme LA véritable surprise du baseball majeur cette saison.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 381