Juan Soto ne reçoit pas assez d’attention

Même s’il ne remportera vraisemblablement pas l’honneur du MVP dans la Ligue nationale, entre autres en raison des déboires de son équipe, Juan Soto mérite plus d’attention qu’il n’en reçoit présentement.

En effet, le voltigeur des Nationals de Washington frappe pour une moyenne au bâton de .315 en plus d’une moyenne de présence sur les sentiers de .461 et un OPS de .991 depuis le début de la présente campagne.

Publicité

Et cela ne date pas d’hier, lui qui avait connu autant de succès lors de la saison écourtée l’an dernier. Sans compter sa saison recrue en 2018, alors qu’il n’avait que 19 ans.

Il faut remonter jusqu’à Ted Williams en 1941 pour trouver un frappeur ayant accompli plus que Soto au bâton à seulement 22 ans. Ce n’est pas rien.

Publicité

Dès le début de sa carrière, Soto a frappé la petite balle blanche avec autorité. Sa vitesse de sortie moyenne est de 92,8 MPH et elle augmente d’année en année. Mais ce n’est pas tout, puisque sa discipline au bâton en fait un cogneur plus que redoutable.

Malgré cela, on entend beaucoup moins parler de Soto que d’autres vedettes de la MLB, telles que Fernando Tatis Jr., Shohei Ohtani et Vladimir Guerrero Jr., sans absolument rien leur enlever. Pourtant, il a autant de « swag » que les trois cités précédemment et beaucoup plus que certains autres. De plus, il adore jouer à la balle.

Quelle que soit la raison, le baseball majeur devra donc trouver un moyen de placer à l’avant un joueur de la trempe de Soto.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 632