Josh Donaldson croit que Vladimir Guerrero Jr. mérite le titre de MVP

La course au titre du MVP dans l’Américaine est un sujet controversé. D’un côté, tu as ceux qui croient que Shohei Ohtani est le plus utile à son équipe puisqu’il frappe et lance et de l’autre, ceux qui pensent que Vladdy est le MVP pour ses impressionnants chiffres au bâton.

Le dernier membre des Blue Jays à avoir remporter ce titre est Josh Donaldson. D’ailleurs, l’ancien MVP pense que Vladimir Guerrero Jr. mérite plus le titre que son adversaire des Angels.

Publicité

Pour moi, Vlad, au jour le jour, a eu un impact sur plus de matchs. Pour moi, c’est ce qui vous rend le plus utile.

Josh Donaldson

Ils (les Blue Jays) ont un bon alignement, mais sans Junior dans celui-ci, ce n’est pas la même équipe. Et ça, ça fait une différence.

Josh Donaldson

Donaldson sait ce que ça prend pour être un MVP : il en était un en 2015.

C’est quand même drôle de penser que Vladimir Guerrero Jr. a de meilleures statistiques en 2021 que Donaldson en 2015 et il a des chances de ne même pas gagner le MVP.

Publicité

Les arguments pour Vladdy et pour Ohtani sont bons. Le premier but des Jays mène dans toutes les catégories offensives (ou presque) et le lanceur japonais fait des choses que l’on n’a jamais vues auparavant.

Donaldson est d’accord, mais selon lui, l’homme des Jays est plus important à son club que celui des Angels.

Les gens veulent donner le prix à Shohei depuis des mois maintenant et il va sur le terrain et fait quelque chose de remarquable. Nous n’avons pas vu cela. Et c’est incroyable. Mais les Angels ne vont pas se qualifier pour les séries éliminatoires.

Josh Donaldson

Je n’essaie pas d’enlever quoi que ce soit à Shohei. Je pense que ce qu’il fait est incroyable. C’est juste que Vlad est sur le terrain tous les jours, il est au coeur de l’alignement et il a une année phénoménale. Quoiqu’il en soit, ce qu’ils font tous les deux est extrêmement spécial et c’est rare, donc nous devons l’apprécier.

Josh Donaldson

L’ancien joueur des Jays a également mentionné le fait que lorsque le Rogers Centre est à pleine capacité, c’est vraiment une atmosphère magique. Et dans une course aussi serrée pour les deux dernières places disponibles donnant accès aux séries éliminatoires, le parcours 2021 aurait été mémorable pour les joueurs.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 401