Comment les Cardinals sont en train de tuer tout suspense

Il y a moins de deux semaines, la lutte pour la dernière place de séries dans la Nationale était pleinement ouverte. On avait du mal à en compter le nombre de prétendants!

Les Cardinals étaient même plutôt en position de retrait par rapport aux Reds de Cincinnati, aux Padres ou même aux Phillies.

Publicité

Il aura fallu une douzaine de matchs pour mettre tout le monde d’accord.

Une telle série, les Cards de Saint-Louis n’en avaient pas connu depuis 2001. Le moment idéal, peut-être? À condition de confirmer en décrochant le sésame pour de bon! Cela leur permettrait d’affronter les Dodgers ou les Giants lors du match suicide.

Mais qu’est-ce qui leur a permis de monter si haut et si vite?

Tout d’abord il faut reconnaître que les autres équipes, celles citées plus haut, n’ont pas été à la hauteur. Les Padres se sont effondrés…

Et cela n’a pas été plus glorieux pour les Reds. Les Phillies ont fait mieux, mais n’ont pas tenu la comparaison. Ils ne peuvent plus espérer que gagner leur division tant l’écart avec les Cardinals semble de plus en plus difficile à creuser.

Publicité

Cependant, les Cardinals n’ont pas attendu les autres pour provoquer leur destin…

La forme olympique de certains a porté le club au plus haut en septembre, à l’image de Tyler O’Neill.

Il a produit 20 points en septembre, grâce entre autres à huit coups de circuit. Sa régularité a grandement aidé son équipe.

Que dire de Paul Goldschmidt? Ses deux circuits hier sont la preuve de son influence offensive. Nolan Arenado continue de régaler le public avec son jeu défensif et il se montre plus à l’aise qu’au début de saison, à peine arrivé dans l’effectif.

De manière générale, on sent une alchimie particulière qui se dégage de cette équipe, les jeunes prenant leur chance, entourés de joueurs plus expérimentés assumant leur rôle, tel Yadier Molina.

Les Dodgers ou les Giants ont bien intérêt à gagner leur division pour éviter d’affronter ces Cards en match à élimination directe, match qui s’avérerait être des plus périlleux.

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 413