Aaron Boone ne s’en fait pas pour son emploi

Les Yankees de New York pourraient très bien rompre les ponts avec gérant Aaron Boone à la fin de la présente campagne, lui qui verra son contrat expirer après la saison 2021.

Si les Yankees étaient confiants en leur skipper, ils auraient déjà prolongé son pacte actuel. Mais ce n’est pas le cas. Les prochaines semaines seront donc déterminantes dans son cas.

Publicité

Cependant, le principal intéressé ne s’en fait pas plus qu’il n’en faut.

« Je ne suis pas inquiet à ce sujet. J’adore ce que je fais. Je serai à l’aise quoi qu’il arrive. »

Malgré le fait que Boone ait mené les Bombardiers du Bronx à des saisons d’au moins 100 victoires à chacune de ses deux premières années, les appuis de son directeur général, Brian Cashman, sont de moins en moins convaincants.

Publicité

Et avec raison. Le gérant ne semble pas conscient du manque d’effort de sa formation à certains moments, en plus de prendre des décisions douteuses à nombre de reprises. C’est bien beau protéger ses ouailles, mais il y a des limites.

Il faut rendre à César ce qui lui appartient : Boone a su changer le vent de côté, entre autres grâce à une séquence de 13 victoires consécutives. Mais ce dernier semble être de retour dans ses pantoufles, à un bien mauvais moment.

Si Joe Girardi a perdu son emploi après une élimination en Série de championnat, je ne vois pas comment Boone pourrait conserver le sien au terme de la saison, à moins d’un miracle.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 608