New York / Boston / Toronto : en cas d’égalité au classement, avantage Red Sox

On assiste présentement à une lutte à finir dans la course au meilleur deuxième de la Ligue américaine. Présentement, il y a une triple égalité pour les deux derniers rangs donnant droit à une place en séries éliminatoires.

Si la tendance se maintenait jusqu’à la dernière journée de la présente campagne et que la triple égalité perdurait, on aurait alors droit à tout un spectacle.

Publicité

En effet, dans ces circonstances, les Red Sox de Boston pourrait alors choisir d’agir à titre d’équipe A, B ou C. Les Blue Jays de Toronto auraient la seconde décision, puis les Yankees prendraient la position restante.

C’est en raison du bris d’égalité (Boston a gagné plus de matchs contre ses adversaires directs, soit New York et Toronto) que c’est ainsi que ça se passera en cas d’égalité au classement.

C’est par la suite que tout deviendrait intéressant. Une fois les choix effectués, l’équipe A accueillerait un match face à l’équipe B. Le gagnant se mériterait la première place de meilleur deuxième.

Publicité

Le perdant devrait alors se rendre au domicile de l’équipe C pour y disputer une autre rencontre afin de déterminer la seconde formation à prendre part au match suicide de meilleur deuxième.

La décision semble évidente à prendre, puisque les équipes A et B ont deux chances de se qualifier. Cependant, une formation pourrait faire le choix d’occuper la position C pour accueillir le match de qualification, en plus de ménager ses lanceurs.

Prenons un scénario fictif. Les Red Sox choisissent d’occuper le rang A. Ils affrontent donc les Jays. À la suite d’une défaite, ils seraient dans l’obligation de se rendre au Yankee Stadium afin d’assurer leur survie. S’ils en sortaient du côté des gagnants, ils devraient alors retourner au Rogers Centre pour une autre rencontre. Même s’ils devaient remporter cet autre match, les Bas Rouges arriveraient à Tampa Bay pour leur série trois de cinq complètement épuisés.

La décision pourrait donc avoir une importance capitale. Cependant, nous n’y sommes pas encore et bien des choses peuvent se passer d’ici la fin de la saison. La possibilité est toutefois bel et bien présente.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 632