Marcus Stroman s’en fait pour Kumar Rocker

Dans une manœuvre rarissime, les Mets de New York ont choisi de ne pas signer leur choix de premier tour au dernier repêchage, le jeune lanceur Kumar Rocker. En réponse à cette situation compliquée pour cet espoir, Marcus Stroman lui a dédié un message sur Twitter.

Présent dans l’organisation des Mets depuis 2019, le droitier de 30 ans s’est montré compréhensif et empathique vis-à-vis la situation que doit présentement traverser Kumar Rocker, ce projet prématurément délaissé.

Publicité

« Je compatis véritablement pour Kumar Rocker. Je ne peux pas imaginer les sentiments et les émotions auxquels il doit faire face. Je pris pour que lui et sa famille traversent ces temps difficiles et pour qu’ils en ressortent plus forts à la fin! »

– Marcus Stroman

Pour faire court, Rocker était un artilleur étoile à Vanderbilt dans la NCAA. S’étant déclaré éligible pour l’encan amateur 2021, il était selon plusieurs un futur choix du top-5. Quelques doutes au sujet de son coude ont été émis à quelques heures de la séance, ce qui a semé le doute dans l’esprit de plusieurs équipes.

Le droitier de 21 ans a donc glissé jusqu’au dixième rang. Ce sont les Mets qui l’ont sélectionné, avant de changer leur fusil d’épaule juste avant d’officialiser le tout. Rocker, qui prévoyait être repêché dans le top-5 et qui en valait le prix sur le terrain, désirait être payé en conséquence.

Publicité

New York n’a pas voulu lui donner l’argent qu’il voulait, l’entente est tombée à l’eau et Rocker perdra une année avant de se réinscrire pour être à nouveau repêché en 2022.

Le collègue Charles-Alexis Brisebois résume à merveille ce qui se passe dans ce dossier dans le texte qui suit.

Facile de comprendre pourquoi Stroman, lui aussi une prise de premier tour (22e en 2012), est capable de compatir avec ce jeune qui aurait éventuellement pu devenir son coéquipier.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 471