Les Rays de Tampa Bay et les autres

79 victoires, 48 défaites, huit victoires à leurs 10 derniers matchs dont quatre de suite, un différentiel de points de +155. Voilà à quoi ressemble le baseball pour les Rays de Tampa Bay cette saison (encore!). Certes, dans toute la MLB et en termes de compatibilité, il y a mieux : les Giants et les Dodgers. Mais dans la Ligue américaine, personne ne joue mieux au baseball que les Rays.

Admettons-le une bonne fois pour toutes

Pourquoi ne pas simplement l’admettre une bonne fois pour toutes? Cessons de dire que si les Rays sont au premier rang dans l’Américaine, c’est à cause des déboires des autres : Yankees ou des Red Sox, entre autres. Cette équipe n’est pas là par hasard. Ce n’est pas parce qu’en épluchant le lineup on n’y trouve aucun nom susceptible de faire la couverture de MLB The Show que cette équipe-là n’a rien à faire aux premières places.

Publicité

Non, cette équipe est juste meilleure que les autres et je ne la vois pas faiblir d’ici la fin de saison.

Les Red Sox ont clairement levé le pied et n’ont plus la réussite qu’ils avaient depuis le début de saison. Ils restent néanmoins en embuscade et ils ne sont pas à écarter de la course pour cette fin de saison. Les Yankees vont bien, très bien même et sont sur une surprenante série de 11 victoires de suite. On devrait les voir maintenir un rythme digne de leur statut jusqu’à la fin du mois de septembre. Même s’ils jouent pour plus de .500, les Blue Jays me déçoivent et là tout est la différence entre l’équipe ontarienne et celle de Tampa Bay.

L’une a tout misé sur un lineup ultra offensif en espérant constamment marquer beaucoup plus de points que ses adversaires, l’autre a « misé » sur le pitching. Le terme « miser » est à prendre avec des pincettes, car pour les Rays, le baseball qu’ils pratiquent est constamment réfléchi et il semble qu’à chaque problème qui se pose, les Rays ont une solution.

Il n’y a juste qu’à regarder le classement pour ôter de son esprit toute théorie inutile.

Publicité

Les Jays devraient s’en inspirer

Les Rays ne sont pas « joueur-dépendant ». C’est une équipe dans laquelle chaque joueur a son mot à dire. À la différence de Toronto, où on panique car Vladdy Jr. ne frappe plus comme en début de saison et que leurs chances de faire les séries ne dépendra que de lui, à Tampa, le plan de route fonctionne à merveille. Le pire, c’est que depuis le début de saison, on clame haut et fort que les Blue Jays manquent de lanceurs et que malgré le superbe alignement offensif, ça ne suffira pas. Peut-être que les hautes instances torontoises devraient s’inspirer du modèle floridien?

Je ne suis pas devin, mais les idées bien en place et je suis déjà prêt à vous affirmer que les Rays de Tampa Bay finiront en tête de leur division avec peut-être même la meilleure fiche dans toute la Ligue américaine. Suivront les Yankees, les Red Sox, les Blue Jays et ne les oublions pas, les Orioles.

Je me délecte même d’avance d’une revanche Rays-Yankees en séries éliminatoires.

Allez, venez voter. Venez « bien » voter!

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 522