Les performances de Shohei Ohtani au monticule s’améliorent

Il y a Shohei le frappeur et Shohei le lanceur. Tous savaient qu’il pouvait être très bon dans les deux situations, mais le fait qu’il survole offensivement la Ligue américaine en compagnie de Vladimir Guerrero Jr. de façon étincelante aurait pu laisser présager un déclin dans son rôle d’artilleur.

En ce moment, les deux Shohei se portent bien.

Publicité

Jeudi face aux Blue Jays, Ohtani a très bien fait au monticule, permettant aux siens de vaincre les visiteurs par la marque de 6-3.

Pour Joe Maddon, gérant des Angels, il s’agit là d’un soulagement, car le double et combien important rôle du Japonais dans la formation de la Californie est à la base du succès de l’équipe qui peine à jouer pour .500. N’ayant pas une très grande profondeur au monticule, les succès d’Ohtani sont donc très importants pour la poursuite de la saison.

Au bâton, il ne fait aucun doute que la saison d’Ohtani est toute étoilée depuis le début. Ses 38 coups de circuit et 85 points produits le placent dans une catégorie MVP. Il compte 68 coups sûrs pour plus d’un but, démontrant ainsi que son élan court et sec rapporte des dividendes en matière de puissance brute.

La réalité est que les Angels sont fragiles à bien des égards et les absences de Mike Trout et d’Anthony Rendon viennent mettre encore plus en lumière les lacunes du club. Ohtani devient donc la solution ou le remède aux maux récurrents qui grugent la troupe de Joe Maddon depuis des années.

Publicité

Il est donc rassurant de voir que le lanceur nippon est en contrôle et que ses présences au monticule peuvent se transformer en victoires pour son équipe.

Depuis le mois de juillet, son arsenal de tirs fonctionne bien (du moins mieux), lui qui devait compenser par ses balles à effet en raison d’un manque de contrôle de ses balles rapides, ce qui le mettait dans l’embarras plus souvent qu’autrement.

Sa fiche de 7-1 et sa moyenne de points mérités sous la barre des trois (2.93) démontrent qu’Ohtani maîtrise à merveille les deux facettes de son immense talent. Ohtani le lanceur peut aussi mener les Angels à la victoire plus souvent qu’autrement.

Hier, les Angels ont perdu 4-1 face aux Astros et Ohtani frappait au premier rang dans son rôle de frappeur de choix. Il doit se sentir bien seul au sein de cet alignement, mais il ne lancera certes pas la serviette.

Aussitôt qu’il remontera sur la butte, il aura une idée en tête : menotter les frappeurs adverses et jouer un rôle de premier plan pour son équipe.

10e Manche
  • Nelson Cruz a frappé un circuit à son retour au Minnesota.
  • Fin de match dramatique chez les Mariners.
  • Yadier Molina est encore en forme.
Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 357