Les Blue Jays incapables de coller deux victoires consécutives

Depuis quelques jours, ça va mal chez les Jays. L’attaque est en panne et l’enclos des releveurs ne fait rien pour aider l’équipe. Seule la rotation semble performer à un niveau élite.

Résultat : les matchs sont serrés jusqu’en septième manche, mais lorsque Charlie Montoyo fait appel à ses releveurs, le match devient hors de portée très rapidement.

Publicité

C’est donc une année en trois temps chez les Jays. En début de saison, c’est l’enclos qui était dominant, ensuite, ce fut l’attaque, puis maintenant, c’est la rotation des partants. Est-ce que la fin de la saison peut être l’affaire des trois?

Cet après-midi, Toronto accueillait les White Sox dans le cadre du dernier match de la série de quatre entre les deux formations et la troupe de Charlie Montoyo tentait de remporter la série et deux matchs consécutifs pour la première fois depuis le 10 et 11 août dernier contre les Angels.

Mais le match s’est malheureusement terminé 10-7 en faveur de la troupe de Tony La Russa.

Publicité

Toronto a donc raté l’opportunité de rattraper les équipes repêchées au classement de la Ligue américaine.

Malgré la défaite, l’attaque des Jays a semblé se réveiller, alors qu’en cinquième manche, elle a inscrit cinq points. Marcus Semien a terminé le match avec deux circuits et un simple et Vladimir Guerrero Jr., avec deux coups sûrs.

Ç’a n’a pas été la meilleure sortie de Hyun-Jin Ryu, cependant. Le Coréen a accordé sept points en seulement 3.2 manches lancées. Est-ce que Robbie Ray est désormais le lanceur numéro un de l’équipe, maintenant, ou est-il trop tôt pour dire?

Chose certaine, Toronto prendra donc la direction de Détroit pour y affronter les Tigers demain. Contrairement à la dernière série contre ces derniers, l’attaque devra produire pour rattraper les Sox, les Mariners et les A’s.

10e Manche
  • Les Orioles collent des victoires, eux.
  • Kris Bryant est sur une belle séquence à San Francisco.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 372