Juan Soto n’est pas prêt à signer un contrat à long terme

Tout comme les Cubs, les Nationals ont procédé à une vente de feu assez spectaculaire au cours des dernières semaines. On a vu des gars comme Max Scherzer, Trea Turner, Kyle Schwarber, Daniel Hudson et Josh Harrison quitter, et ils ne furent pas les seuls.

En fait, le seul qui a été épargné, c’est Juan Soto. Le voltigeur de 22 ans est déjà l’un des meilleurs frappeurs de la MLB et, puisqu’il est jeune, les Nats espèrent pouvoir construire un nouveau noyau de joueurs autour de lui à long terme.

Publicité

Le principal intéressé est bien au fait de cette affirmation (les dirigeants de l’équipe lui ont fait savoir à de multiples reprises depuis quelques jours), mais malgré tout, il avoue que ça a été difficile de voir des visages qui lui étaient connus quitter l’organisation.

Il cite d’ailleurs Turner comme l’un de ses meilleurs amis avec l’équipe et ajoute que Scherzer était l’un de ses mentors.

Bref, il sent qu’il doit désormais occuper un rôle de leader, et pour un joueur qui espérait garder son esprit de joueur recrue pour toujours, être propulsé dans un rôle aussi important dès ses 22 ans est une chose à laquelle il devra s’habituer, mais il est prêt à le faire de façon progressive.

Or, même si Soto est l’homme autour duquel les Nationals veulent construire à long terme, le voltigeur affirme qu’il n’est pas prêt à penser au long terme pour le moment.

Publicité

J’essaie de penser une année à la fois. Je veux me concentrer sur mes performances sur le terrain et non sur ma situation contractuelle. J’avoue que j’ai été un peu frustré par les décisions des dernières semaines récemment, mais je dois me concentrer sur ce qui se passe sur le terrain pour moi et pour mes coéquipiers. S’ils veulent parler à mon agent (Scott Boras), qu’ils le fassent, mais laissez-moi jouer.

Juan Soto

Les Nationals ont encore trois années de contrôle sur Soto. Ça leur laisse donc quelques années avant que le douzième coup de minuit sonne et que leur jeune sensation quitte pour le marché des agents libres.

Les nouveaux jeunes joueurs de l’équipe vénèrent déjà Soto, mais si ce dernier quitte Washington dans trois ans, il rejoindra les Bryce Harper et Anthony Rendon, qui ont testé le marché des agents libres et qui n’ont jamais enfilé l’uniforme des Nationals à nouveau.

Ça ne fait même pas deux ans que Soto faisait sa marque en Série mondiale avec les Nationals. Or, il était la jeune recrue dans un noyau comprenant les Rendon, Scherzer, Strasburg, Corbin, Turner et Zimmerman. Désormais, il fait presque cavalier seul dans ce groupe et aura la tâche de guider les Nationals dans ce qui s’annonce être une période de reconstruction.

Ne reste qu’à voir s’il sera toujours avec l’équipe quand les beaux jours reviendront…

10e Manche
  • Aroldis Chapman sur la liste des blessés pour 10 jours.
  • Quelques transactions à l’interne chez les Jays.
  • Mauvaise nouvelle pour les Red Sox.
Image par défaut
Félix Forget
Publications: 262